AgoraForumA2017

Les VéLos-HALtes de WentWortH-nord FAire BeAuCoup AVeC peu (et pAs MAL de CréAtiVité) pour oFFrir un serViCe puBLiC

À la recherche d’initiatives innovantes dans le paysage municipal québécois, mes démarches m’ont conduit dans la petite municipalité de Wentworth- Nord, au cœur des Pays-d’en-Haut, dans la région des Laurentides. Dans cette municipalité peuplée de 1500 personnes en hiver et de 5000 en été, on a entrepris d’aménager des haltes pour vélos sur un circuit cyclable d’une quarantaine de kilomètres. On s’imagine souvent que pour développer une collectivité, il faut beaucoup d’argent et mettre sur pied d’énormes chantiers, mais en réalité, c’est tout le contraire. Cette idée n’est pas la mienne, mais celle de Pierre Thibault, urbaniste québécois et coauteur du livre Et si la beauté rendait heureux ? 1 avec le journaliste François Cardinal. «La leçon, c’est qu’il faut éviter les a priori, écrit-il. Il faut éviter de croire que la transformation de nos villes néces- site des milliards de dollars.»

Cette préconception, autant pour les grandes villes que pour les municipalités plus modestes, constitue une importante barrière à la créativité, d’où le refrain justificatif qu’on entend souvent : « On n’a pas d’argent pour ça! » Comment, alors, développer son milieu avec des moyens minimaux? Pour répondre à cette question, il faut faire preuve d’imagination — c’est le fondement de la créativité — et explorer des voies inédites. On peut bien sûr regarder ce qui fait ailleurs, mais pourquoi ne pas jeter un coup d’œil dans sa propre cour ? Avec environ 10 000 dollars, la municipa- lité de Wentworth-Nord a réussi en un seul été à aménager sept « vélos-haltes » dispersées sur l’ensemble de son terri- toire. L’idée provenait d’un citoyen pas- sionné, André Threlfall, qui a approché le Service de la vie communautaire, des loisirs et de la culture pour lui présenter un projet de circuit cyclable.

Par JOCelYn garneaU

«On s’imagine souvent que pour développer une collectivité, il faut beaucoup d’argent et mettre sur pied d’énormes chantiers, mais en réalité, c’est tout le contraire. »

1 Éditions La Presse, 2016, 208 pages.

40

AGORA FORUM

Automne 2017 – Vol. 40 N o 3

Made with FlippingBook - professional solution for displaying marketing and sales documents online