MeeT and TRaVeL MaG n°68 - Juin/juillet/août 2022

FLANDRE À PORTÉE DE MICE PAR ANNE GOLEC

ZooM

Alors que Bruges vient d’inaugurer le centre de congrès qui lui manquait pour rejoindre le rang des destinations Mice internationales, sa voisine Anvers dévoile plusieurs nouveautés faisant briller son passé de cité du négoce. Les deux villes portent haut les couleurs de la dynamique et créative Flandre belge. Bruges, cité médiévale et ville de son temps Malgré un léger décalage dû à la crise sanitaire, reportant l’inauguration à début mai, le Bruges Meeting & Convention Centre est lancé et a déjà reçu un congrès de 2 000 participants début juin, la Conférence Européenne 2022 de la JCI. Un succès pour la ville qui a mené tambour battant depuis 2015 ce projet de structure combinant un centre de conférences et 4 400 m 2 d’exposition. L’architecte Eduardo Souto de Moura l’a pensé comme un édifice durable, intégré grâce à son enveloppe de briques rouges et à la mesure de la destination qui offre 3 400 chambres d’hôtel. Parmi ses atouts, sa situation centrale, son auditorium de 514 places rétractables et modulables, et un espace de réception (675 m 2 ) s’ouvrant sur une terrasse d’où l’on domine la ville. Le BMCC est le premier palais de congrès construit en tant que tel à Bruges, située à 95 km de Bruxelles. La ville en attend notamment qu’il contribue à une fréquentation mieux équilibrée. Seuls 10% des visiteurs viennent à titre professionnel à l’heure actuelle. Le secteur de la santé, l’activité portuaire, la mécatronique ou encore le patrimoine sont quelques-uns des domaines mis en avant pour attirer les congrès. Le nouveau Bruges Meeting & Convention Centre

En parallèle, la ville quatre fois distinguée par l’Unesco cherche à renouveler ses attraits touristiques. Elle projette d’ouvrir un musée d’un nouveau genre en 2025, le Brusk , dont la mission sera d’exposer ses riches fonds artistiques et de revitaliser le quartier des musées. Un peu avant, en 2024, c’est la Cour Provinciale qui aura terminé sa rénovation. Ce remarquable édifice néo-gothique de la Grand-Place ouvrira les portes de son 2 e étage aux organisateurs d’évènements. Pour l’heure, ces derniers peuvent se tourner vers les nouveautés hôtelières : le Bois de Bruges**** et ses 86 chambres ont remplacé l’ex-Park Hotel. Situé à côté du BMCC, il est en passe de terminer sa rénovation. Juste en face, l’hôtel Portinari**** (40 chambres) a inauguré le restaurant Ma Mère du Nord (65 couverts), tandis que le boutique-hotel ‘T Fraeyhuis**** a créé un superbe espace de restauration dans la verdure (30 places). Accueil 5 étoiles à Anvers Un peu plus à l’Est et à seulement 2 heures de Paris grâce au Thalys, Anvers est pourvue d’un centre de congrès performant depuis l’inauguration du FMCCA en mai 2017. Une structure originale, véritable coup d’éclat architectural, qui réunit une construction contemporaine et un bâti du xix e siècle, à l’interface du zoo de la ville. Celle-ci n’est pas réputée pour son avant-gardisme pour rien. Plus récemment, trois sites historiques ont bénéficié de réhabilitations exceptionnelles à commencer par celle de la Handelsbeurs . Emblématique de l’histoire d’Anvers, l’ancienne bourse a été sauvée de la décrépitude par une restauration achevée début 2020. Sous sa spectaculaire voûte néo-gothique, ce site datant de 1872 peut accueillir de prestigieux dîners de gala (jusqu’à 870 personnes). Il se double d’un restaurant abrité par l’ancienne bourse des échanges maritimes (40 couverts) et d’une série de salles de réunion (10 à 75 places) communiquant avec l’édifice voisin. Celui-ci n’est autre que le nouveau Sapphire House Hotel***** porté par l’Autograph Collection de Marriott. Ses 139 chambres ont investi un autre haut lieu du négoce, où s’échangeaient autrefois les pierres précieuses. L’autre nouvelle adresse 5 étoiles – les premières de la ville – est le Botanic Sanctuary ouvert en février. L’ex-hôtel Elzenveld, ancien monastère du xv e siècle jouxtant le jardin botanique, a été repris par le promoteur IRET Development qui lui a donné une ampleur inédite. D’une élégance feutrée, il rassemble 108 chambres, 4 restaurants où officie une brigade de chefs étoilés, un centre de conférence incluant un auditorium de 290 places et un spa très chic. À noter enfin, un autre chantier majeur, culturel cette fois, sur le point d’aboutir. Après 7 ans de travaux le Musée Royal des Beaux-Arts annonce sa réouverture en septembre.

ZooM

© Tim-Fisher

Handelsbeurs à Anvers

Le Flanders Meeting & Convention Center d'Anvers

Le nouvel hôtel Botanic Sanctuary Antwerp

NUMÉRO 68 | JUIN - JUILLET - AOÛT 2022

Made with FlippingBook - professional solution for displaying marketing and sales documents online