MeeT and TRaVeL MaG n°68 - Juin/juillet/août 2022

ÉVÈNEMENTIEL La crise n’a rien retiré du côté festif de la capitale qui compte de très nombreux lieux évènementiels, notamment ceux liés à l’histoire et à la culture : - Prestige : en attendant l’ouverture du Grand Musée Égyptien à quelques minutes des pyramides (voir encadré), c’est sur le plateau de Gizeh que se concentre l’offre évènementielle de cette zone phare. Dans cet environnement de rêve, on peut envisager un cocktail ou un dîner en plein air face aux pyramides pour plusieurs milliers de personnes, précédé du spectacle de son et lumière présenté chaque soir par le ministère de la culture et des antiquités. Et, en fin de soirée, direction la discothèque éphémère aménagée sur le site. Autre ambiance, au petit matin, pour un petit déjeuner dans une enceinte privatisée au pied des pyramides. Dans ce même secteur, une Égyptienne a créé un lieu plein de charme – le 9Pyramides – où l’on peut organiser un petit-déjeuner sous tente et en plein air pour 250 personnes. En ville, direction le Palais Al Manyal, l’ancienne résidence du prince Mohammed Ali Tawfiq, construite au début du xx e siècle sur l’île de Roda. Entouré d’un parc de 4 ha, il fut un temps une escale dorée du Club Med avant d’être transformé en musée de la chasse (réception dans les jardins ou dans les salons d’apparat pour 120 personnes). Autre palais, celui d’Abedeen, au cœur du Caire qui est une ex-résidence royale, dont on peut privatiser certains de ses salons pour un dîner de gala (jusqu’à 300 personnes). Dans le secteur d’Heliopolis, au nord-est du Caire, le Palais du baron Empain, édifié entre 1907 et 1911, a récemment ouvert ses portes au public à l’issue d’une restauration controversée menée par le gouvernement égyptien. Mariant les architectures hindoue et européennes, la « villa hindoue » est désormais un musée et accessoirement un lieu évènementiel qui peut recevoir les groupes pour un dîner sur les pelouses devant le palais (300 personnes) et sur sa terrasse panoramique (100 personnes). - Clubs privés : ils sont nombreux dans la capitale et accueillent la bonne société locale et expatriée. Au nombre des plus intéressants, le Seasons Country Club installé dans un vaste parc à proximité des pyramides dispose de belles installations (déjeuner et dîner jusqu’à 800 personnes). Autre adresse de charme, Cairo Capital Club pour une

Diner au Marriott Mena House

La salle des audiences du palais Al Manya

réception jusqu’à 150 personnes. - Bateaux : peu de navires de classe internationale sur le Nil, la crise a rebattu les cartes sur ce marché qui n’a jamais vraiment brillé par son originalité. Les seules valeurs sûres sont la propriété des groupes hôteliers de luxe, tel Four Seasons ou Sonesta. Autre prestation fort prisée des groupes, une croisière-apéritive en felouque au soleil couchant ou un déjeuner buffet (possibilité de mobiliser une centaine de bateaux de 10 places). - Restaurants : Beaucoup de déjeuners et dîners ont pour cadre les tables des hôtels qui savent s’adapter aux exigences des groupes. Sinon, quelques adresses de spécialités égyptiennes en ville, Naguib Mahfouz, un café restaurant installé au cœur du Grand Bazar de Khan el Khalili, devenu une institution (120 personnes), ou Abou El Sid, dans le secteur de Zmalek, près du Nil, connu pour la qualité de ses plats (100 personnes). ACTIVITÉS - VISITES L’actualité 2022, c’est évidemment le Grand Musée Égyptien, – GEM – qui après avoir ouvert ses portes en novembre 2021 les a aussitôt refermées, n’accueillant que quelques privatisations exceptionnelles. Aux dernières nouvelles, le Grand Musée devrait être officiellement inauguré en octobre, soit un siècle après la découverte par l’égyptologue britannique Howard Carter de la tombe de Toutankhamon dans la Vallée des Rois à Louxor (voir encadré ci-après). En attendant, rendez-vous au Musée Égyptien de la place Tahrir, un joyau plus que centenaire qui continuera de présenter des dizaines de milliers de pièces, même si les plus prestigieuses vont rejoindre le nouveau musée. Autre institution qui a récemment vu le jour, le Musée National de la Civilisation Égyptienne – NMEC – inauguré le 4 avril 2021 sur le site

éGyPTe

34

archéologique d’El Fustat, dans la partie historique du Caire, à l’issue d’une parade incroyable de 22 momies de reines et de rois à travers la capitale. C’est le premier musée de la civilisation égyptienne qui balaie l’histoire de l’Égypte des temps préhistoriques à nos jours, grâce à 500 000 objets provenant de nombreux musées nationaux, notamment du Musée Égyptien exposés dans ses salles qui couvrent 23 000 m². Dans la vieille ville, balade dans le Grand Bazar Khan el Khalili qui compte plusieurs milliers d’échoppes, des cafés et restaurants dans une ambiance survoltée. On peut y programmer une chasse au trésor dans ses ruelles encombrées suivie d’un déjeuner dans une auberge. On peut aussi prévoir des cours de cuisine dans un restaurant du centre ou dans un grand hôtel, et hors de la ville, un rallye en 4X4 au départ des pyramides ou une compétition de golf sur l’un des parcours 18 trous aux alentours de la capitale.

Palais du Baron Empain

MEET AND TRAVEL MAG

Made with FlippingBook - professional solution for displaying marketing and sales documents online