Pétrosphère 4/14

Editeur: Union Pétrolière www.petrole.ch

L’actualité du monde pétrolier.

N 0 4

Décembre 2014

L’accord sur le climat de 2015 doit être vraiment global.

Photo: Getty Images

Corriger les points faibles de la politique climatique

Sommaire 1 Corriger les points faibles de la politique climatique 2 Personnel 4 Carburants à l’horizon 2020: émissions de gaz à effet de serre du puits à la roue (WTW) et consommation d’énergie 5 Cours spécifique à la branche «Erdöl Wissen» à Sursee 6 Lubrifiants – aucun grain de sable dans l’engrenage 8 Spots 9 Energie et bâtiments: toujours plus de paragraphes 11 Suite à l’important incendie d’Agro Energie Schwyz SA 12 Spots

Compensation du CO 2 hausse de la taxe CO 2 sur les combustibles, recours des sociétés pétrolières contre la dernière augmentation de la redevance, le carrousel de la politique climatique tourne et nous concerne tous. Cet article porte un regard sur les développements nationaux et interna- tionaux, les contextes et les points faibles. L a politique climatique est un sujet de pré- occupation depuis 20 ans. L’objectif de l’ONU et de la Suisse est clair: l’atmos- phère terrestre ne doit pas se réchauffer de plus de deux degrés d’ici à la fin du siècle. Pour- tant, bien que les émissions de CO 2 par tête fussent en baisse dans les pays de l’OCDE, elles ont augmenté à l’échelon mondial de plus de 40% depuis 1990, selon l’AIE (Agence interna- tionale de l’énergie). Dans l’UE, en Suisse et aux Etats-Unis, le recul des émissions de CO 2 par tête est de l’ordre de 17%. En revanche, les émissions par tête ont augmenté depuis 1990 de 110% en Inde et de près de 200% en Chine. Cela étant, les Etats-Unis émettent toujours sur les carburants,

17 tonnes de CO 2 par habitant et par an, soit presque trois fois plus que la Chine (6 tonnes). Selon les données de l’AIE, l’UE se situe à 7 tonnes de CO 2 par habitant, la Suisse à un peu plus de 5 tonnes et l’Inde à seulement 1,5 tonne de CO 2 par habitant. Un accord climatique en 2015? En dépit des intérêts divergents des pays in- dustrialisés et des pays émergents, un nouvel accord mondial sur le climat doit être conclu fin 2015 à Paris. Il devrait contenir trois éléments: des objectifs de réduction des émissions de CO 2 contraignants et équitables, un fonds d’au moins 100 milliards de dollars par an (alimenté surtout par les Etats occidentaux) pour la protection du climat (surtout dans le tiers-monde) et la prise en compte de tous les Etats émettant beaucoup de CO 2 . La Chine et les Etats-Unis sont responsables à eux seuls de près de 40% des émissions mon- diales de CO 2 . L’UE n’en produit en revanche qu’environ 11%, un peu plus de 2% incombant à l’Allemagne. La Suisse, quant à elle, n’influe sur les émissions mondiales qu’après la virgule.

1

Made with