Pétrosphère 3/14

Editeur: Union Pétrolière www.petrole.ch

L’actualité du monde pétrolier.

N 0 3

Septembre 2014

99,9% des produits finis importés en 2013 provenaient de l’UE-28.

Illustration: UP

En approuvant le projet FAIF (Financement et aménagement de l’infrastructure ferroviaire), le peuple suisse a conforté une fois de plus, cette année, son soutien au rail et aux trans- ports publics. Cela assure l’extension du transport de voyageurs avant tout, mais avec des effets collatéraux non voulus sur le trans- port de marchandises. L ’article constitutionnel sur la protection des Alpes a pour objectif le transfert sur le rail du transit routier des marchandises. Paradoxalement, c’est surtout le slogan «Pour les marchandises le rail» qui, en 1998, conduisit à l’acceptation dans les urnes du FTP. Le projet prévoyait la construction de nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA) et fut complété plus tard par le tunnel du Ceneri et le corridor de 4 mètres sur l’axe du Gothard. Il comprenait en plus le financement de Rail 2000, d’autres extensions du transport de voyageurs sur de longues distances et des capacités supplémentaires dans le transport de marchan- dises sur l’axe du Gothard, des raccordements Pour les marchandises le rail? Sommaire 1 Pour les marchandises le rail? 2 Personnel 4 De la prospérité à l’immobilité 5 De nouveaux membres siègent au comité de l’UP Rapport annuel 2013 de l’Union Pétrolière 6 De la multinationale BP à une entreprise pétrolière suisse 8 Spots

au réseau européen des lignes à grande vitesse et de l’assainissement phonique des chemins de fer. En revanche, rien n’était prévu pour le trafic interne et les importations et exportations de marchandises, pour lesquels il n’y a pas d’im- pératif constitutionnel de transfert de la route au rail. Les chargeurs nationaux ont peu profité peu des milliards du FTP. Outre le transport de voyageurs, les bénéficiaires ont été surtout les chargeurs des pays voisins faisant transiter leurs marchandises par les Alpes. Qu’apporte le FAIF? Le FTP est donc remplacé maintenant par le FAIF. Le système de nœuds introduit avec Rail 2000 doit être complété. Il s’agit aussi d’augmenter le nombre et la longueur des trains, avec des ca- dences à la demi-heure ou au quart d’heure, et d’augmenter la vitesse sur certains tronçons. La Suisse entière se transformera progressivement en un seul réseau de RER sillonné par des trains régionaux fortement subventionnés. Le FAIF n’apporte en revanche pas grand- chose au trafic de marchandises. Au contraire,

1

Made with