Sainte-Luce mag n°24

actualités

4

questions d’actualité

■ Votre commentaire sur l’audit des finances communales ? « Il confirme notre analyse de la situation financière aujourd’hui et surtout demain. Il est urgent de retrouver des marges de manœuvre. Cet audit d’un cabinet privé indépendant sera complété par un rapport de la chambre régionale des comptes, dont nous connaîtrons les conclusions en 2015. Mais cette phase d’analyse n’est pas une fin en soi. Notre but est de trouver des solutions, de se placer dans une démarche volontariste. C’est déjà ce que nous avons fait avant l’été avec un premier plan d’économies sur les investissements et le non- renouvellement de contrats à durée déterminée. Nous

■ Votre réaction au décès cet été de l’ancien maire Félix Tessier ? « Une vraie émotion. Comme après le décès de Pierre Brasselet en 2008, Sainte-Luce est à nouveau orpheline. Ces deux maires étaient des références,

des sources d’inspiration. Il est important de savoir remercier des hommes de cette trempe. C’est pourquoi nous avons voulu donner leurs noms à des lieux importants : l’esplanade de la mairie pour Pierre Brasselet et les équipements de l’Est pour Félix Tessier. C’est une évidence : ce dernier fût à l’origine de la construction des écoles publiques de Sainte-Luce dans les années 60 et 70 ».

Ça s’est à passé Sainte-Luce

© Archives communication

21 juillet La disparition de Félix Tessier Félix Tessier disparaît à l’âge de 89 ans. Maire de 1959 à 1983, il fut aussi maraîcher et président du club de football. Beaucoup de Lucéens se souviennent de lui avec émotion. Le groupe scolaire de la Minais portera son nom.

16 juin Première réunion du comité consultatif handicap Le nouveau comité consultatif handicap se réunit le 16 juin à la médiathèque. L’objectif ? « Donner des avis sur les projets communaux, recueillir les propositions et suggestions ».

2 septembre C’est la rentrée

25 juin Lancement de l’opération tranquillité vacances La campagne estivale de l’opération tranquillité vacances est lancée par le maire. En juillet et août, 314 familles signalent leur absence à la police municipale ou à la gendarmerie.

16 juin Le sens interdit suspendu

1 539 écoliers font leur rentrée. Ils sont 1111 dans le public (32 de plus), d’où l’ouverture d’une classe à l’école élémentaire de la Cerisaie. Les rythmes scolaires entrent dans leur deuxième année. La mairie a demandé leur avis aux parents pour améliorer l’organisation.

Le sens interdit de la rue René-Coty est suspendu jusqu’à la fin de l’année pour évaluer son impact réel sur la vitesse du Chronobus. Les commerçants concernés sont satisfaits.

Made with