April - 2017 FR

Dre Amina Bougrine, Dermatologue, Medisys Montréal ROSACÉE: CAUSES, SYMPTÔMES, PRÉVENTION ET TRAITEMENTS.

AVRIL ; MOIS DE LA SENSIBILISATION À LA ROSACÉE

Y A-T-IL UN REMÈDE?

Saviez-vous que près de 3,6 millions de Canadiens souffrent de rosacée? Cette dermatose inflammatoire chronique fréquente, sous-diagnostiquée, est souvent une source significative de gêne pour les hommes et les femmes qui en souffrent, en particulier en raison d’une association erronée avec l’alcoolisme. La rosacée est également associée à une atteinte de la qualité de vie et près de 75% des personnes atteintes rapportent une faible estime de soi ou un impact sur leur carrière. QUELS SONT LES SIGNES ET LES SYMPTÔMES DE LA ROSACÉE? Les premiers signes de la rosacée apparaissent souvent à l’âge adulte, en moyenne entre 30 et 50 ans. Au début, les symptômes peuvent être intermittents, avec des rougeurs et une sensation de brûlure au visage. Avec le temps, les rougeurs s’installent de façon plus permanente et on constate souvent un assèchement de la peau. On distingue alors quatre sous-types de rosacée, dont la sévérité peut être variable : (1) la rosacée érythémato-télangiectasique (souvent appelée ‘’couperose’’) caractérisée par des rougeurs permanentes et des vaisseaux sanguins dilatés, (2) la rosacée papulo-pustuleuse (ou ‘’acné rosacée’’) caractérisée par des lésions similaires à l’acné, (3) la rosacée phymateuse, qui est une forme rare, caractérisée par un épaississement cutané et enfin (4) la rosacée oculaire qui se caractérise par une atteinte des paupières et/ou de la conjonctive et qui s’accompagne souvent d’une atteinte cutanée.

I l n’existe pas encore de manière de guérir la rosacée de façon définitive. Heureusement, il existe plusieurs mesures efficaces de prévention et de traitement. On recommande avant tout des soins de peau en douceur avec une emphase sur la protection solaire et l’éviction des facteurs déclencheurs possibles tels que le stress, l’exposition aux températures extrêmes (chaudes ou froides), l’exposition au soleil, la consommation d’aliments épicés, les boissons caféinées ou alcoolisées et les boissons très chaudes. L’impact de ces facteurs reliés aux habitudes de vie peut être variable d’une personne à l’autre. Plusieurs produits cosmétiques disponibles en vente libre peuvent aider à prendre soin d’une peau qui souffre de rosacée. On recommande des produits doux, sans parfum, sans alcool, ni ingrédients abrasifs ou irritants pour la peau. Il est important de garder la peau bien hydratée, surtout durant l’hiver. Étant donné que l’exposition solaire peut aggraver les symptômes de rosacée, il est recommandé de porter un écran solaire à spectre large avec un FPS 30 ou plus de façon quotidienne. Tentez de rester au frais lorsqu’il fait chaud à l’extérieur et dans les conditions de froid extrême, assurez-vous de protéger la peau du visage avec un hydratant et de la garder couverte. La gestion du stress et une alimentation saine et équilibrée jouent également un rôle dans la prévention des poussées de rosacée. Il existe également plusieurs traitements efficaces contre la rosacée, dont des traitements topiques (ivermectin, metronidazole, acide azélaique, brimonidine), des traitements oraux (antibiotiques de la classe des tétracyclines, isotrétinoine) et des thérapies au laser. Consultez votre médecin spécialiste en dermatologie pour avoir un diagnostic et un traitement approprié à votre condition cutanée. Références: • Asai Y, et al. Canadian Clinical Practice Guidelines for Rosacea. Journal of Cutaneous Medicine and Surgery. 2016;20(5):432-45. Canadian Dermatology Association. (2016). Rosacea: Living with Rosacea, http://www.dermatology.ca/skin-hair-nails/skin/rosacea/#!/skin-hair-nails/ skin/rosacea/living-with-rosacea/. Accessed October 16, 2016.

QU’EST-CE-QUI CAUSE LA ROSACÉE?

Bien que les origines de la rosacée soient partiellement élucidées, cette maladie complexe demeure encore l’objet de recherches importantes. Nous savons maintenant que plusieurs facteurs sont impliqués dans la rosacée, en particulier une prédisposition génétique, une barrière cutanée défectueuse, une cascade inflammatoire complexe impliquant plusieurs micro-organismes vivant naturellement sur notre peau, ainsi que l’activation de récepteurs au niveau des nerfs et vaisseaux de la peau du visage.

Le mois d’avril a été désigné comme mois de sensibilisation à la rosacée par la Société nationale de la rosacée (SNR) afin d’informer le public sur les signes précurseurs de ce trouble du visage chronique mais traitable, qui affecte plus de 2 millions de Canadiens.

Made with FlippingBook - Online catalogs