Sainte-Luce mag n°25

a c t u a l i t é s

questions d’actualité à

services. Avec toutefois une limite à ne pas franchir : la qualité du service rendu et de bonnes conditions de travail pour les agents de la mairie. Autre priorité : dialoguer avec les Lucéens sur le devenir de la commune et sa place dans l’agglomération. C’est l’objectif de la concertation que nous allons lancer sur le Plan Local d’Urbanisme Métropolitain. ■ Justement, quelle est votre vision de la place de Sainte-Luce dans l’agglomération ? Je l’ai déjà dit, je suis favorable à la coopération inter- communale, elle est indispensable et les Lucéens vivent à la fois dans leur commune et dans l’agglomération. En même temps, la voix des communes doit être

■ Vos priorités pour 2015 ? Ma première priorité est de permettre à la commune de retrouver des marges de manœuvre financières. C’est l’esprit du budget voté le 3 février. Sur 22 millions d’ € , 8 millions sont dédiés

au groupe scolaire de l’Est. Il a donc fallu revoir les autres dé- penses à la baisse, tout comme nos projets. Nous pourrons toutefois lancer cette année deux investissements qui nous tiennent à cœur, le skate-park, prévu dans le quartier de la Minais, et l’épicerie solidaire dans le centre-ville, qui répond à un vrai besoin. Pour le reste, nous limitons à l’indispensable les travaux d’entretien et les dépenses de fonctionnement des

Ça s’est passé à Sainte-Luce

26 novembre Amitié franco-béninoise Jean-Guy Alix a reçu André Todjé, élu municipal de Sô-Ava au Bénin, commune soutenue par l’association lucéenne ASCOLA ( Association de Coopération de la Loire à l’Afrique ).

7 décembre Le repas des seniors

400 convives pour le repas des anciens nouvelle formule, désormais dédié aux 75 ans et plus. Ambiance chaleureuse et conviviale garantie.

5 décembre Hommage aux morts pour la France

13 novembre Le rallye citoyen

8 décembre Lancement des illuminations de Noël Esthétiques et économes, les nouvelles illuminations de Noël sont lancées en même temps que les animations de fin d’année.

140 élèves de 6 e du collège de la Reine- tière ont découvert les différents services publics dans le cadre de ce rallye citoyen organisé par la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile, le collège et la Ville.

Un oubli réparé : le nom du soldat Jean Mandin, mort en 1960 en Algérie, figure désormais sur le monument aux morts. Sur notre photo, sa fille.

Made with