Pétrosphère 2/15

Pétrosphère N o 2 / Juin 2015

Pétrosphère N o 2 / Juin 2015

Plein fonctionnement, même pendant l’assainissement

Mazout Eco pauvre en soufre

«Le travail a été réalisé de manière irréprochable», se réjouit Paul Glaus qui félicite toutes les entre- prises impliquées, et plus particulièrement la so- ciété locale Marty SA, spécialisée dans les installa- tions sanitaires et de chauffage, ainsi que dans la domotique, qui a assuré la direction et la mise en œuvre du projet. «Les travaux ont été planifiés et menés avec une telle efficacité que le Café a pu maintenir à 100% son activité sur toute la durée de l’assainissement.» La vie quotidienne dans le bâtiment n’a subi non plus aucune perturbation durant les travaux. Outre le Café, la maison abrite également une boutique et, aux étages supérieurs, un cabinet d’avocats. Du point de vue financier, l’assainissement n’a entraîné aucune mauvaise surprise. L’assainis- sement de la citerne et de la cheminée, ainsi que le remplacement du chauffage, ont coûté 72 000 francs. 18 000 francs supplémentaires ont été né- cessaires pour les installations électriques et les travaux d’échafaudage sur le toit pour la nouvelle enveloppe en tôle de la cheminée. Paul Glaus en est persuadé: «C’est un excellent investissement.» Pour les prochaines décennies, la solution choisie est excellente, d’un point de vue énergétique. Elle survivra sans difficulté aux prochaines Coupes du monde. P.G.: J’ai là quelques bons arguments! Le mazout est connu pour être un agent énergétique extrême- ment fiable, du fait de sa grande facilité de sto- ckage. Nous avons bien entendu examiné d’autres alternatives, par exemple une pompe à chaleur. Plusieurs aspects nous en ont toutefois dissuadés: premièrement, il aurait fallu retourner tout le jardin pour effectuer les forages nécessaires. Deuxième- ment, cette variante aurait exigé nettement plus de place dans la cave. Or, l’espace disponible est indispensable pour les stocks et les chambres froides du Café. Troisièmement, l’investissement dans une pompe à chaleur est largement plus élevé. P.G.: L’écologie et la durabilité sont au centre des débats depuis de longues années. En la matière, le chauffage au mazout ne figure pas en très bonne position. Toutefois, on omet systématiquement de préciser que l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement des pompes à chaleur doit d’abord être produite. Cela a lieu soit dans les centrales nucléaires que la Suisse souhaite fermer à moyen terme, soit dans des centrales à charbon situées à l’étranger. Et l’on sait bien que celles-ci génèrent énormément de substances polluantes. Et sur le thème de l’écologie?

tion de l’environnement. Comme le ma- zout Eco ne laisse pas de dépôts de soufre dans la chambre de combustion et sur le brûleur proprement dit, il ménage la chaudière et le brûleur. Le propriétaire du chauffage à mazout bénéficie ainsi d’une durée de vie allongée de l’ensemble de l’installation. Les négociants font la promotion de cette «nouvelle» qualité de mazout. Lors des entretiens de vente, ils saisissent l’occasion de présenter à leurs clients les avantages du mazout Eco pauvre en soufre. Préserver l’environnement tout en économisant de l’argent constitue sans aucun doute un puissant argument de vente. Les fabricants de chaudières, eux aussi, privilégient le mazout Eco. L’effi- cience énergétique encouragée dans le débat sur l’énergie concerne aussi le marché des chaudières. Du fait qu’il en- gendre beaucoup moins de dépôts de soufre dans les chaudières, le mazout Eco pauvre en soufre offre des possibilités de construction plus efficientes sur le plan énergétique. Les fabricants de chaudières en font bon usage. Mais cela a pour consé- quence que seul du mazout de qualité Eco peut être utilisé dans un nombre croissant de chaudières à mazout. Le succès du mazout Eco est sans doute également dû aux prescriptions de l’or- donnance sur la protection de l’air (OPair). Un certain nombre de chauffages an- ciens dépassent les valeurs prescrites en matière d’oxydes d’azote. Quand ils fonc- tionnent encore au mazout de qualité Euro, il suffit la plupart du temps de passer au mazout Eco pauvre en soufre pour se remettre en conformité avec les normes. Etant donné la plus faible teneur en azote lié, la combustion libère demoins grandes quantités d’oxydes d’azote dans l’atmosphère. L’utilisation de mazout Eco pauvre en soufre aide donc souvent à re- passer sous la barre quand les plafonds d’oxydes d’azote sont dépassés. Comment passer d’une qualité à l’autre Le passage du mazout de qualité Euro au mazout Eco pauvre en soufre ne pose généralement pas de problème. Dans la mesure du possible, il faudrait d’abord consommer le mazout de qualité Euro restant dans la citerne. Si la dernière ré- vision de citerne remonte à un certain temps, il est recommandé de procéder à Moins d’oxydes d’azote lors des mesures

Depuis son introduction en 2007, le mazout Eco pauvre en soufre a beaucoup de succès. Aujourd’hui, il représente plus de 30% des ventes. La conscience environnementale des consommateurs, l’action des négociants en combustibles et la technologie moderne des chau- dières à condensation y ont contribué. E n Suisse, le mazout est proposé dans les qualités «Euro» et «Eco pauvre en soufre», qui se distinguent par leur teneur en soufre n’excédant pas 1000 mg/kg pour le premier et 50 mg/kg pour le second. Cette faible teneur contribue à réduire les émissions d’oxydes d’azote, ce qui va dans le sens d’une meilleure qualité de l’air en Suisse. Selon les normes, la teneur en azote du mazout Eco ne doit en outre pas dépasser 100 mg/kg. Ces chiffres sont éloquents: huit ans après son introduction en Suisse, le ma- zout Eco pauvre en soufre représente une part de marché d’environ un tiers. Ce ré- sultat réjouissant montre que les efforts de la branche en faveur de la protection de l’environnement portent leurs fruits.

Une chaudière à mazout à condensation 66 kW Straton L de marque Elco

Photo: UP

a été installée dans le bâtiment d’Altdorf.

départ que son remplacement en même temps que l’assainissement de la citerne allait de soi. Ainsi, la nouvelle chaudière à condensation Straton L66 de la marque Elco a pu être mise en service quatre semaines avant Noël.

Collaboration entre les consommateurs et la branche

Paul Glaus, représentant de la communauté héré- ditaire Esther Schmid Glaus et architecte à Altdorf, fait part de ses expériences suite à l’assainisse- ment du chauffage, dans un entretien avec Pétrosphère.

Grâce au mazout Eco pauvre en soufre, les valeurs limites prescrites en matière d’oxydes d’azote peuvent être respectées. Photo: Anapol SA

C’est pour diverses raisons que le mazout Eco pauvre en soufre a pu s’établir sur le marché: en premier lieu, les clients optent de plus en plus souvent pour ce produit qui leur permet de contribuer à la protec-

un nettoyage de la citerne avant de chan- ger de qualité de mazout. En cas d’achat d’une nouvelle chaudière, le mieux est de discuter de la procédure à suivre avec le fournisseur de la chaudière.

Pétrosphère: Monsieur Glaus, êtes-vous satisfait de votre nouveau chauffage à mazout?

Paul Glaus: Très satisfait. Tout fonctionne parfaite- ment depuis que nous l’avons mis en service fin novembre 2014. Nous n’avons rencontré aucun pro- blème de fonctionnement, et la température dans le bâtiment est toujours restée très agréable.

Paul Glaus, copropriétaire du bâtiment à Altdorf. Photo: UP

Quelles économies pensez-vous réaliser par rapport au modèle précédent?

P.G.: Je pourrai vous le dire de manière précise dès que la saison de chauffage sera passée. Je compte sur environ 15%. Bien sûr, on pourrait économiser encore davantage en faisant isoler intégralement l’enveloppe du bâtiment. Mais nous avons les mains liées, car la maison a plus de 100 ans et les façades principales sont classées au titre des mo- numents historiques. Qu’est-ce qui vous donne l’assurance d’avoir pris la bonne décision en remplaçant votre chauffage à mazout?

En combinaison avec du mazout Eco pauvre en soufre, la chaudière à condensation moderne Hoval Ultraoil améliore le rendement énergétique et réduit donc les coûts. Photo: Hoval

10

11

Made with