Propriétaire Magazine 08 - Hiver 2019 - Vaud

magazine

SOURCE D’INSPIRATION POUR VOTRE MAISON CHF 6.50 / VAUD

08

AMENAGEMENTS INTERIEURS Une salle de sport à domicile? ESCAPADE Los Angeles, une pépite insoupçonnée FINANCEMENT Le prêt hypothécaire

DOSSIER Rénovation : cuisine, salle de bains et chauffage

batiguide.ch

proprietaire.ch

IL EST CELUI QU’ELLE ESPÉRAIT : SIMPLE ET RESPONSABLE.

SABINE A FAIT LE CHOIX DU GAZ NATUREL, PRATIQUE ET PLUS DURABLE. ET VOUS?

Pour tous les nouveaux clients SiL Gaz prime jusqu’à CHF 4500.– *

Vous aussi, passez du mazout au gaz naturel. Nos conseillers SiL Gaz sont à votre disposition au 021 315 82 82 ou sur sil-gaz.ch

* Prime disponible pour tout nouveau raccordement au réseau SiL Gaz. Détails et conditions sur www.sil-gaz.ch

impressum

édito

Des conseils … et des idées Que vous souhaitiez aménager, agrandir, transformer ou rénover votre habitation, « Propriétaire Magazine » s’est donné pour vocation d’être une «Source d’inspiration pour votre maison». Dans cette édition, nous abordons plusieurs thématiques différentes. Des conseils et des idées, certes, mais aussi des rencontres et des découvertes. Nous vous proposons une visite de Los Angeles pas comme les autres, sous l’œil de Céline, notre blogueuse et une rencontre avec la comé- dienne Claude-Inga Barbey. Un dossier important est consacré à la rénovation de votre villa, de votre cuisine et également l’assainissement de votre chauffage. Deux témoignages de propriétaires, dans le domaine de l’énergie solaire photovoltaïque, montrent comment arriver à approcher auto- consommation et intégration. Un article sur la smart home, vous permettra de transformer votre maison en une habitation connectée au service de votre confort. Deux articles sur le prêt hypothécaire et le droit de préemption vous donneront quelques conseils éclairés. Enfin, aménagements intérieurs (une salle de sport chez soi) et exté- rieurs compléteront ce numéro.

SOCIETE EDITRICE CIAC Sàrl Centre d’information pour l’architecture et la construction

Rue du Bugnon 42 CH-1020 Renens

EDITEUR DELEGUE Daniel Guillemin Direct : +41 21 631 10 57 dguillemin@proprietaire.ch DIRECTEUR DE PUBLICATION Michel Guex Mobile : +41 79 435 00 35 mguex@proprietaire.ch ADMINISTRATION ET SECRÉTARIAT Lou-Ana Guillemin Direct : +41 21 631 10 56 : lu - ma - me lou-ana.guillemin@proprietaire.ch ANNONCES Eugène Montenero Mobile : +41 79 206 41 57 emontenero@proprietaire.ch CONCEPT & DESIGN GRAPHIQUE Chloé Petermann cpetermann@proprietaire.ch REDACTION & ADMINISTRATION Propriétaire Magazine Batiguide

Rue du Bugnon 42 CH-1020 Renens ciac@proprietaire.ch

ONT COLLABORE A CE NUMERO Céline Perret, Jacques Wullschleger

TIRAGE 10 000 exemplaires Décembre 2018 TIRAGE COMBINÉ 20 000 exemplaires

Nous vous souhaitons une bonne et agréable lecture.

Michel Guex Directeur de publication

Toute reproduction est strictement interdite pour tous les pays, sauf autorisation écrite de la société éditrice.

PHOTOS © Shutterstock © Solstis © Gétaz-Miauton © Jacques Wullschleger © Cipag © Bouygues E&S InTec © Compusoft

magazine

SOURCED’INSPIRATIONPOURVOTREMAISON CHF6.50 / VAUD

08

AMENAGEMENTS INTERIEURS Une sallede sportàdomicile? ESCAPADE LosAngeles,unepépite insoupçonnée FINANCEMENT Leprêthypothécaire

© Céline Perret © DL MoneyPark © Burnier

L’éditeur décline toute responsabi- lité concernant les publicités et les informations rédactionnelles dont le contenu a été collecté ou inspiré par des sources (médias) externes à la rédaction.

DOSSIER Rénovation : cuisine, salle de bains et chauffage

batiguide.ch

proprietaire.ch

1

proprietaire.ch

Votre projet & Notre savoir - faire une alliance parfaite

Chauffage, ventilation, sanitaire, paratonnerre, SAV, TFM Hälg & Cie SA, Genève, tél. +41 22 342 64 00 Klima SA, Villars-Ste-Croix, tél. +41 21 632 81 11 Hälg & Cie SA, Fribourg, tél. +41 26 422 80 40

www.haelg.ch

Ann Architectes.ch_1/2_240x148.indd 1

03.12.18 12:25

ALAIN CORNUT 079 897 83 60

Uldry-Buffat SA Route de Grandvaux 18 1096 CULLY

Tél. 021 799 19 42 Fax 021 799 36 95 Chemin du Champ-aux-Lièvres 2 1806 ST-LEGIER

sommaire

3 SOMMAIRE Sommaire

10-11 RENCONTRE Claude-Inga Barbey

1 EDITORIAL Editorial _ Impressum

4-8

Le blog de Céline

ESCAPADE Los Angeles, une pépite insoupçonnée

16-18 AMENAGEMENTS EXTERIEURS Préparez l’arrivée du printemps!

12-14 AMENAGEMENTS INTERIEURS Pourquoi pas une salle de sport à domicile?

26-28 DOMOTIQUE Solution smart home

22-24 ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Autoconsommation – Retour sur deux expériences

48-52 RENOVATIONS – CHAUFFAGE Assainissement de son chauffage

30 ENERGIE Tube LED : c’est si facile d’économiser!

32-42 RENOVATIONS Rénover sa villa, notre dossier pratique

46 RENOVATIONS – CONSEILS Comment bien choisir son entreprise?

54-56 RENOVATION CUISINES Des nouveautés 2019 à couper le souffle!

58-60 CHRONIQUE IMMOBILIERE Le droit de préemption

63-64 FINANCEMENT Prêt hypothécaire

3

proprietaire.ch

Los Angeles, une pépite insoupçonnée Escapade : Le blog de Céline >

La Californie. Aussitôt le nom prononcé, des dizaines de clichés apparaissent dans notre esprit : plages infinies, sauveteurs de Malibu, filles déambulant en rollers, stars de cinéma, Golden Gate Bridge, ou encore palmiers immenses… Bordé par l’Océan Pacifique à l’ouest, le désert à l’est, et traversé par plusieurs massifs et chaînes de montagnes, dont la célèbre Sierra Nevada, celui que l’on surnomme fièrement le Golden State n’a pas volé sa réputation du plus bel état des Etats-Unis d’Amérique. Pourtant, l’un de ses attraits le plus touristique déçoit fréquemment les visiteurs : Los Angeles, la Cité des Anges, n’est pas aussi facile de compréhension qu’elle n’y paraît, laissant souvent ses invités sur un sen- timent perplexe et confus. Or, la ville s’avère être une véritable pépite pour ceux qui l’abordent justement. Voici quelques clés pour apprécier L.A. dès votre premier voyage, dans ses incohérences et sa beauté atypique, en révélant toujours son potentiel unique.

4 proprietaire.ch

Premier abord La toute première chose à laquelle il est bon d’être préparé en mettant les pieds dans cette ville, c’est qu’elle n’est pas du tout organisée comme une cité euro- péenne ou d’autres villes américaines. Le premier abord semble bien désordonné. « Où est le centre ville? Mais ce n’est pas la banlieue là? Ah mais... On est en ville? » Voilà les questions qui ont occupé mon cerveau les premiers jours passés ici. En fait L.A. fonctionne par quartier. Et de l’un à l’autre, l’architecture, la végétation, l’ambiance, peuvent être totalement diffé- rentes. Si bien qu’on a l’impression d’avoir changé de ville ! D’où la confusion qui peut se créer. En fait Los Angeles dans son ensemble est une ville où, hormis Downtown et un ou deux quartiers, les maisons sont pe- tites et les bâtiments à taille humaine. La végétation y est tropicale et luxuriante. Elle habille la ville de teintes colorées. Les palmiers grattent le ciel de leur tête s’élevant parfois jusqu’à 20 mètres de hauteur. Les parcs, immenses, de Runyon Canyon et Griffith surplombent la cité tout en y trônant en plein centre, amenant une bouffée d’oxygène dans l’air pollué de la mégalopole. La faune s’y sent d’ailleurs si bien qu’elle est nombreuse dans ces grands parcs. Coyotes (qu’on peut aper- cevoir parfois en ville, comme les renards chez nous), cervidés, pumas (oui!), lapins, serpents à sonnettes ou tarentules sont quelques-unes des espèces qui peuplent les collines d’Hollywood.

Que voir pour une première fois? Evidemment, il y a des incontournables à Los Angeles qu’il se- rait dommage de rater, même si ceux-ci sont aussi les plus tou- ristiques. Pour une première fois dans la Cité des Anges, je ne peux que vous recommander d’aller voir le Hollywood Sign de plus près, soit par une marche pour accéder à celui-ci depuis l’arrière, soit en l’observant depuis le Griffith Park ou Mulholland Drive. La vision de ce « sign » mythique vaut son pesant d’or. Saviez-vous d’ailleurs qu’il a été construit en 1923, et que ce pan- neau, HOLLYWOODLAND à l’origine, servait à commercialiser un nouveau programme immobilier? Il était destiné à ne durer qu’un an et demi! Au final les lettres ont été laissées à l’abandon, et c’est en 1949 que la Chambre de Commerce a décidé de reti- rer les lettres LAND et de réparer le reste. Aujourd’hui, classé Monument historique-culturel, les lettres mesurent 13,7 mètres de haut pour 106,7 mètre de long! Un inratable donc, et c’est le moins que l’on puisse dire! Parmi les autres immanquables, notons évidemment le célèbre Walk of Fame et son parterre d’étoiles. Fun et mythique certes, mais honnêtement, je vous conseille de n’y passer que le mini- mum de temps possible. Les racoleurs, pour beaucoup déguisés en personnages de cinéma, ou les rappeurs qui vendent leur CD de manière agressive, sont vite lassants, voire carrément op- pressants. Attention aux pickpockets également. Bref, à voir oui, mais à fuir aussitôt. – Mais ce n’est pas la banlieue là? Ah mais... On est en ville? –

5

proprietaire.ch

– Les quartiers les plus sympas –

Les quartiers à visiter West Hollywood , appelé également WeHo , est le quartier bran- ché mêlant tolérance, fête et boutiques dernier cri. Quartier gay, il est un immanquable dans lequel se trouve quelques-uns des meilleurs clubs et boîtes de la ville. Ne ratez pas l’excellent res- taurant Gracias Madre, mexicain vegan ultra prisé dont le cadre et la cour intérieure sont un délice. Réservation indispensable! Non loin de là, Beverly Hills abrite les plus belles villas de la ville et les people les plus fortunés. Une balade en voiture dans l’une des rues de Beverly Hills, pour admirer les allers d’immenses palmiers et les jolies maisons de stars est une bonne idée! Coup d’oeil conseillé aussi sur la fontaine qui contient la grande ins- cription de Beverly Hills! Vue, vue et revue dans les séries amé- ricaines préférées qui ont fait notre adolescence. Melrose Avenue est l’immanquable pour le shopping. Avenue jeune et branchée, elle regorge de boutiques dans lesquelles sont exposés les derniers vêtements à la mode. Chaque dimanche, dans la cour de la Fairfax High School, a lieu le Melrose Tra- ding Post , l’un des marchés de vêtements, accessoires et déco les plus fréquentés de la ville. Un endroit où il fait bon flâner. Le must: se poser sur les grands tapis disposés devant la petite scène au centre du marché et écouter les artistes locaux jouer tout en mangeant un plat vendu par l’un des food truck. Un très bon moment! Pour relier l’est à l’ouest (ou l’ouest à l’est!) Sun- set Boulevard , entre Hollywood et WeHo, est un immanquable à traverser en voiture! Bordé de grands palmiers et d’immenses affiches dédiées aux dernières sorties ciné et série, il est une image emblématique de Los Angeles. Autre secteur qui mérite le détour et qui est selon moi, l’une des pépites de Los Angeles : Silver Lake . Quartier bohème fréquenté et habité par les créatifs de la ville. Une mine au trésor de bou- tiques et de cafés trendy. Théâtre de divers tournages, nombreux sont les artistes qui chaque jour travaillent depuis les terrasses, leur ordinateur devant les yeux ou leurs crayons entre les doigts. Scénaristes, écrivains, photographes, blogueurs, acteurs, y viennent trouver l’inspiration dans ce coin de la ville. (Devinez où je suis en train d’écrire cet article…?) Dans la continuité de Silver Lake se situe Echo Park , petite oasis au milieu du bitume offrant un joli lac sur lequel les pédalos en forme de cygnes invitent à un agréable moment de détente. N’hésitez pas à vous balader sur les hauts du quartier. Vous serez étonnés de découvrir les routes, qui sont de véritables montagnes russes dans ce secteur, offrant des pentes vertigineuses allant jusqu’à 25 degrés de dénivelé! Sensations garanties au volant! Enfin Downtown , le quartier des affaires, est le tableau 100% américain que l’on a des grandes villes. Grattes-ciels modernes et vertigineux se succèdent, formant une skyline idéale sur fond de palmiers. Longtemps réputés comme quartier coupe-gorges, il reste prudent de ne pas s’enfoncer dans n’importe quel coin. Néanmoins Downtown s’est « glamourisé » ces dernières an- nées, proposant de chics hôtels et restaurants, et des rooftops aux vues à couper le souffle. Non loin de là, Art District est in- téressant pour une balade à pieds et la découverte de fresques murales colorées entre deux cafés ou boutiques à l’esprit loft.

6 proprietaire.ch

LAUSANNE (SIÈGE) SUCCURSALES DANS TOUTE LA SUISSE ROMANDE

www.d-l.ch

1 , 18 % À 10 ANS 1 , 80 % À 15 ANS 1 , 93 % À 20 ANS Les taux les plus bas négociés par DL durant le mois d e novembre : Avec DL, optimisez l’ensemble de votre situation financière grâce à un conseil complet et personnalisé !

CALCULEZ EN LIGNE LES INDEMNITÉS EN CAS DE RUPTURE ANTICIPÉE DU TAUX

SOYEZ SÛR D’OBTENIR LE MEILLEUR FINANCEMENT

■ Diminuer vos impôts ■ Acheter une résidence secondaire ■ Améliorer votre retraite ■ Acquérir un bien de rendement ■ Avancer les fonds propres pour vos proches ■ Disposer d’argent cash ■ Exécuter des travaux SAVEZ-VOUS QUE VOTRE RENOUVELLEMENT HYPOTHÉCAIRE PEUT VOUS OFFRIR DE NOMBREUSES OPPORTUNITÉS ?

Contactez nous au : 0844 10 10 10

LAUSANNE (SIÈGE) Tél: +41 21 348 10 10

GENÈVE Tél: +41 22 730 10 10

NYON Tél: +41 22 747 10 10

VEVEY Tél: +41 21 977 10 10

NEUCHÂTEL Tél: +41 32 858 10 10

FRIBOURG Tél: +41 26 460 10 10

7

proprietaire.ch

Côté nature Et la nature dans tout ça? Si les parcs énumérés plus haut (Griffith et Runyon Canyon) sont des endroits fabuleux pour les randonnées, n’oublions pas les côtes Pacifiques, sauvages et idylliques! Certes, Santa Monica et Venice Beach n’ont rien à envier aux cités balnéaires et il fait bon s’y promener, mais c’est du côté de Mali- bu que je vous conseille d’aller chercher votre bonheur! Pas pour vous baigner, non, (l’Océan y est indomptable sauf par quelques irréductibles surfeurs!), mais bien pour profiter de l’air iodé et du pay- sage grisant de cette côte sauvage aux milles trésors! Ouvrez bien les yeux, il n’est pas rare de voir sauter une famille de dauphins dans les vagues proches du bord ou d’observer des baleines un peu plus au loin. Un spectacle inoubliable! En définitive, vous l’aurez sans doute compris, Los Angeles est une ville extrê- mement riche et variée en paysages, dé- cors, ambiances et offres culturels, et qui mérite indéniablement plus que les 3 ou 4 jours de visite rapide sur la route d’un road trip. Cette ville incroyable, où tout est surprise, se révèle avec une générosité grandiose lorsqu’elle est abordée l’esprit ouvert. Elle est, selon moi, la plus éton- nante et déroutante des pépites califor- niennes et je vous souhaite de tout cœur de la rencontrer. Bon voyage!

Avec un bagage d’animatrice radio (Rouge FM), de journaliste (L’illustré) et de créatrice et directrice artistique de sa marque de bijoux BeBoho, Céline Perret dédie aujourd’hui son temps à l’écriture et à la création de contenu vi- suel pour son blog, La Vie Bohème.ch, ouvert en octobre 2016. www.lavieboheme.ch INSTAGRAM @celine_lavieboheme FACEBOOK  http://www.facebook.com/celine.onair SNAPCHAT celine_lvb

8 proprietaire.ch

2 500 000 boutei l les en provenance directe de la propriété vieillissent pour vous dans nos chais.

Déjà 90 000 clients livrés dans plus de 120 pays. Et vous?

W W W . M I L L E S I M A . C O M

Tel. +41 43 550 03 42 - contact@millesima.com L’ abus d ’ aLcooL est dangereux pour La santé , à consommer avec modération . L a vente d ’ aLcooL est interdite aux mineurs .

Rencontre > « Je mets tous mes sous pour cette maison » Claude-Inga Barbey est humoriste, comédienne et écrivaine. « L’ordre est bon », dit-elle. On est dans sa cuisine, lieu très chaleureux. Le chat et le chien sont aussi là et ils font exprès d’écouter car ils veulent autre chose.

Une discussion intimiste et à bâtons rompus avec Jacques Wullschleger.

J.W. - Vous habitez dans une maison jaune. Est-ce votre couleur préférée?

C-I.B. - Non. Elle était de cette couleur à la base mais les volets sont verts. Un copain qui a une entreprise de peinture, a poussé à coups de pinceau le jaune et le vert et ça a passé.

- Avant de vous y installer, avez-vous manifesté des exigences?

- Oh! Non. Ça fait 9 ans que je suis ici. Quand je suis arri- vée, tout était pété, même la baignoire. Dans le jardin, il y avait 1m50 de ronces. Durant 10 ans, elle est restée dans un état déplorable. Elle a été squattée, j’imagine, des gens s’y sont abrités. Il a bien fallu y mettre de l’ordre. - Vous en êtes propriétaire? - Oui, j’ai mis tout ce qui me restait. Je suis allé voir un banquier, Monsieur Gérald, qui par bol me connaissait. Il aime le théâtre. Il avait un pouvoir de signature. Je dis avais parce qu’il est à la retraite. M. Gérald est devenu administrateur de ma Compagnie, la « Compagnie Sans Scrupules », que j’ai fondée avec Doris Ittig (magnifique comédienne aussi) en 2014. - Cette maison vous l’avez achetée... - ...Oui, cette maison de Meyrin, je l’ai achetée à titre de réparation de la première maison dont j’avais hérité, et que j’avais vendue par amour. Je voulais réparer le tort que j’avais causé à mes enfants en la vendant à l’époque, sans réfléchir. Sans m’en rendre compte, je les avais pri- vés d’un héritage substantiel, patrimonial et financier. Avec celle-ci, j’ai réparé. « Petit », mais j’ai réparé.

10 proprietaire.ch

- Et cette ancienne maison?... - ...Deux dames l’avaient héritée. J’ai ha- bité cette maison, Ces deux dames étaient mes grand-tantes. C’est elles qui m’ont adoptée. J’ai été très attachée à ce lieu. Cette maison c’était une personne, un poumon, des respirations. Je sens encore les odeurs de la cave, j’entends toujours les craquements du sol. Ça m’a donné l’amour des belles choses. J’y ai récu- péré des morceaux. Après ça, j’ai appris le détachement des objets mais dans la mémoire, on peut garder et transformer. J’ai eu une histoire d’amour et j’ai quitté Genève, cette si merveilleuse maison qui a été vendue, pour aller à Lausanne. - Vous avez un jardin. Le considérez-vous comme la porte d’entrée de votre maison? - Non, mais j’aime y travailler. Il est juste à ma grandeur pour qu’une femme de mon âge s’en occupe. Quand je suis arri- vée, il était déjà comme ça. Il est difficile de faire un nouveau jardin dans un jardin existant. Il y a des jardins qui n’aiment pas les roses, les dahlias, par exemple. Tout ne pousse pas n’importe où. Question d’ensoleillement, de terre, d’entourage. Et puis des plantes craignent les limaces, les araignées rouges pour ne parler que d’elles. Il faut réfléchir à ces choses-là. Il faut 10 ans pour avoir un beau jardin. Le mien fait 25m2. Auparavant, j’en avais un de 4 hectares. - Oui. J’ai voulu que cette maison ait la même âme que la première, dans une autre dimension que la plus grande que j’ai tellement aimée. Quand il y a un pro- blème, je veux qu’il soit résolu rapide- ment. Je mets tous mes sous pour cette maison. C’est un lien pour plus tard, pour mes 4 enfants, avec une plus-value s’ils la vendent. - Qui s’occupe de la déco? - C’est moi! Je suis seule. Seul Marcel, mon fils qui a 16 ans, vit avec moi. Marcel, la déco, cela ne le branche pas. - Quelle pièce vous ressemble le plus? - Mon bureau. C’est là que j’écris, que je travaille mes textes pour des spectacles, pour la TV, pour la radio. - Achetez-vous régulièrement de quoi meubler votre intérieur, l’embellir? - Je privilégie tout ce qui est utile. Ces améliorations sont très douces. Elles se font surtout en fonction de mon - Avez-vous choisi le décor dans lequel vous vivez?

porte-monnaie, Oui, ces retouches ont la couleur et les aspects de mes états d’âme du moment. En clair, de comment je suis dans ma tête. Vous savez, je suis quelqu’un de très maniaque. Je fais une heure de ménage tous les jours. Il y a Marcel, qui est un ado assez «chenit.» J’ai un chien et un chat. C’est tellement bor- délique aussi dans ma tête qu’il faut de l’ordre ailleurs. - Quel tableau aimeriez-vous accrocher et contempler chez vous? - Si j’étais très très riche, un Félix Vallot- ton. Une peinture, pas une gravure. - À vos yeux, quelle durée de vie doit avoir un appartement, une maison? - Il ne s’agit pas d’une durée mais d’un rêve. Celui de voir ma fille aînée et son mari, qui est peintre, s’établir ici. Bien- tôt, ils vont être parents pour la deuxième fois. Pour l’instant, je ne peux pas m’en aller. Si Marcel part à l’UNI de Lausanne, je m’en irai, je chercherai un petit 3 pièces quelque part. Pour répondre à votre ques- tion, c’est un passage. Comme tout peut s’écrouler en une minute, à quoi ça sert l’attachement. - Les murs sont majoritairement blancs. Le blanc a-t-il une valeur de neutralité? - Oui, on peut y mettre plus de tableaux, plus de choses. Le blanc vieillit mieux que la couleur. - Êtes-vous une femme d’intérieur? - Oui, on va dire ça. Chez moi, c’est là où je me sens le mieux. C’est mon univers. Je sors peu. - Avez-vous le wifi? - Je l’ai, sinon Marcel m’aurait « tuée ». Il m’a même « menacée », il m’a dit qu’il partirait rapidement à Lausanne s’il n’y a pas la fibre optique. - D’ici, on n’a pas de vue sur le lac. Cela vous manque-t-il? - Les panoramas, ça m’emm...En voir un depuis la fenêtre, je m’en fous. Faut y être, en faire partie, en être un acteur pour que ça me plaise. - En vieillissant, je rêve de ne plus être propriétaire de rien du tout. Je voudrais ne plus avoir ce genre de responsabilité. J’en ai trop eues. Sauf s’il s’agissait d’une cabane de bois au bord de l’Atlantique, en Ecosse ou en Irlande, naturellement. Là, je pense que je ferai une exception. - Rêvez-vous d’un lieu de vie, d’une autre respiration?

Humoriste, comédienne et écrivaine, la Genevoise a un talent fou. Sur scène, dans tout ce qu’elle entre- prend. Au théâtre, elle offre du bon- heur aux spectateurs, qui quittent l’endroit moins malheureux qu’à leur arrivée. Elle a participé (notamment) aux Dicodeurs, au Fond de la Cor- beille. En 1996, elle crée avec Patrick Lapp le couple Monique et Roger, hé- ros de «Bergamote», théâtre du quo- tidien, valse des solitudes, incarné d’abord à la radio puis sur scène. Claude-Inga Barbey a fait 1000 et une choses. Son actualité? C’est «Olé», nouvelle série vidéo où elle chiffonne l’actualité dans la peau d’une femme de ménage, Manuela, qui raconte l’in- timité des personnalités chez qui elle travaille. A déguster le dimanche ma- tin sur le web: ole.24heures.ch et/ou ole.tdg.ch « Et sur les réseaux sociaux toute la première semaine qui suit », précise-t-elle. Il y a aussi « Solange & Clarence » qu’elle a interprété avec Patrick Lapp sur RTS la Première. Pour moi, dit-elle, il s’agissait d’un retour de la fiction à la radio, policière en l’occurrence, comme à l’époque avec les détectives Picoche et Duretal et du commissaire Gallois. Ça s’appe- lait « Énigmes et aventures». Avant de se quitter, elle avoue avoir un rêve, un autre. Un beau. « Je rêve d’écrire un polar, mais je n’ai pas le temps. J’ai besoin d’argent, de tra- vailler. » L’argent, toujours lui, omni- présent. Souvent, un rêve coûte cher.

11

proprietaire.ch

> Aménagements intérieurs Bien entendu – et chacun le sait – faire de l’exercice et entretenir sa forme est primordial. Très souvent, nous optons pour un abonnement de Fitness, mais au bout d’un certain temps, souvent bousculé dans nos agendas, nous n’avons plus la motivation et/ou le temps pour nous y rendre, faire la queue pour certains appareils, se changer en hâte … et nous abandonnons nos bonnes résolutions, sans avoir forcément amorti notre abonnement. Dans ce cas, au lieu de ne plus faire d’exercices, pourquoi ne pas aménager un endroit dédié dans son chez soi ? Pourquoi pas une salle de sport à domicile?

C réer une salle de sport chez soi ne réclame pas de lourds inves- tissements. En effet, avec un peu d’idées, on peut facilement réaliser tout un équipement à moindre frais. Pour cet espace, voici quelques conseils et quelques sugges- tions. Réaménager une pièce? Une chambre d’ami ou une salle de jeux très peu utilisées, la chambre d’un ado- lescent qui a «quitté le nid», un endroit au sous-sol ou dans le garage, tous ces espaces pourraient faire l’affaire pour y créer une salle de sport. Les points im- portants à considérer sont la solidité du plancher (si vous souhaitez y installer des

12 proprietaire.ch

Le tapis : pour le stretching ou le yoga un tapis fin fera l’affaire. En revanche pour un renforcement musculaire au sol, optez plutôt pour un tapis plus épais. Un banc, une table basse et une chaise: pour autant que ces accessoires soient solides et stables, on peut réaliser une grande quantité d’exercices avec eux. Un manche à balai : il va avoir une nou- velle vie pour travailler les abdos, son po- sitionnement et faire des squats. Les haltères : vous pouvez également uti- liser des bouteilles d’eau (remplies d’eau ou de sable suivant la difficulté de vos exercices). Une Swissball : pour un investissement modeste, ce ballon va vous permettre une grande variété d’exercices (renforcement, musculation). Les élastiques : en bande unique ou en plusieurs pièces, les élastiques vous offrent des possibilités nombreuses pour vos exercices. Le bosu : (moitié de ballon avec une sur- face plane et une partie gonflée) apporte moult instabilité et fait donc travailler les muscles en profondeur lors de n’importe quel mouvement pratiqué. N’oublions pas non plus qu’en utilisant l’un des murs de la pièce , toute une varié- té d’exercices est possible!

appareils) et une bonne ventilation natu- relle. Idéalement, il faudrait un espace lumineux avec une fenêtre pour pouvoir respirer l’air frais et profiter de la lumière naturelle.Dans les aménagements, un mi- roir vous donnera le sentiment d’avoir plus d’espace et vous permettra de suivre/cor- riger vos mouvements. Une horloge sera pratique pour suivre facilement l’heure du début et de fin des exercices. Un sys- tème audio vous donnera la possibilité de faire vos exercices en musique et un écran vous permettra de faire certains exercices (gym, yoga, Taï Chi, programmes de mus- culation, etc.) en suivant les instructions d’un programme dédié. Refaire la décoration peut aussi être très inspirant. C’est vous qui allez décider dans quelle ambiance et style vous vous sentirez le mieux. Si vous souhaitez plutôt dédier cet endroit à de la gym douce ou du yoga, optez plutôt pour des murs aux couleurs neutres ou pastels et agrémen- tez le tout de bougies, d’images zen, de coussins, etc. Si votre orientation va vers la remise en forme et la musculation, des couleurs plus éclatantes et des photos de sport seront certainement plus adé- quates. Et le matériel? Le choix des activités sportives que vous allez faire et votre objectif vont, bien évidemment, déterminer l’équipement dont vous aurez besoin. Voici cependant quelques idées, à petits budgets :

13

proprietaire.ch

– adaptez vos exercices –

Quelques appareils Pour ceux qui décident d’investir dans une véritable salle de sport plus complète, voici quelques appareils qui sont parmi les plus utilisés dans une salle de sport en appartement. Le rameur : c’est l’un des meilleurs appareils de sport pour la maison, car il fait travailler tout le corps. Le rameur est utilisé par la majorité des sportifs en préparation physique. Différents types d’appareils sont à disposition (résistance magnétique, modèle à eau, etc.). Le vélo d’appartement : certainement le plus populaire, vous trouverez certainement, parmi une grande variété de mo- dèles, celui qui vous convient. Le vélo elliptique : procure un mouvement à mi-chemin entre stepper et vélo d’appartement. Il fait travailler une très grande partie du corps et affermit cuisses et fessier. Le stepper : un des premiers appareils de sport à avoir fait son entrée dans les appartements. Il permet de travailler principalement les mollets, les cuisses et le fessier. Le tapis de course : il permet de courir toute l’année et par tous les temps. Il faudra choisir le modèle qui convient à vos besoins (marche ou course, possibilité d’inclinaison, alter- nance de vitesse, etc.). Remarque importante Quel que soit le matériel utilisé (du plus simple au plus so- phistiqué), nous vous recommandons de bien adapter vos exercices à votre santé et à votre forme du jour. N’hésitez pas à surfer sur internet pour trouver des conseils et des idées pour utiliser vos différents appareils. L’idéal serait d’investir quelques heures avec un coach sportif à domicile qui pourra, en fonction de vos besoins et de vos objectifs, vous prépa- rer un programme adapté et vous montrer comment utiliser votre matériel de manière optimale.

14 proprietaire.ch

FUTON CH

Le spécialiste de la literie en Suisse romande depuis 1989 > Entreprise : Futon.ch

TENDANCE • CHOIX • PRIX d-Bosson à 200m sortie autoroute - Tél: 021.803.3000

publi-reportage

Futon Design SA Avenue de Riond-Bosson 12 1110 Morges Tél. 021 803 30 00 www.futon.ch

que votre intérieur corresponde pleine- ment à votre style. Nous vous proposons également les dernières technologies du couchage pour un sommeil unique, confor- table et naturel. Vous découvrirez une nou- velle façon de dormir, dans un cadre zen, qui deviendra un véritable art de vivre.

Vous rêvez d’un espace de détente qui cor- responde à vos goûts et vos aspirations ? Dans notre exposition de 1’000 m2 ou sur notre site vous trouverez non seulement des lits et des matelas, mais également des coulissants et des idées de décora- tion originales dans notre boutique, afin

FUTON CH

proprietaire.ch 15 NATURE • CONFORT • TENDANCE • CHOIX • PRIX 1’000 m2 d’exposition - MORGES: 12 Ave Riond-Bosson à 200m sortie autoroute - Tél: 021.803.3000

Réveillez votre jardin et préparer l’arrivée du printemps ! > Aménagements extérieurs Les journées de mauvais temps de l’automne et le froid de l’hiver laissent sou- vent de nombreuses traces dans le jardin. Dès la sortie de l’hiver, il faut donc ré- parer les méfaits de la saison hivernale et aider votre jardin à faire peau neuve, surtout si vous avez négligé quelque peu de vous occuper à l’automne.

Tailler, couper et élaguer Dans un premier temps, après avoir soi- gneusement ramassé les feuilles mortes, il va falloir tailler, couper et élaguer. A partir de février, hors période de gel, vous pouvez reprendre la taille de vos arbustes et de vos rosiers. Vous pouvez effectuer cette opération avant qu’il ne commence à faire vraiment doux, sinon les arbustes auront repris leur pousse. Les végétaux ont parfois beaucoup souffert durant la période hivernale. Couper les branches mortes ou abîmées et tailler les arbres fruitiers favorisera la repousse des végétaux et leur permet- tra de bien s’épanouir. Ce nettoyage et cet élagage redonneront aussi une vision plus nette à votre jardin.

16 proprietaire.ch

PUBLIREPORT

Aclens, Jussy, Mies Chalut Green Service L’allié des espaces verts

L’allié des espaces verts > Entreprise : Chalut Green IES 022 755 60 22 - ACLENS 021 731 29 91 - www.chalut-greenservice.ch

publi-reportage

Service propose également une offre de reprise. Dernières arrivées, les tondeuses robot qui remplacent les week-ends labo- rieux par un farniente bien mérité. Pro- grammée par les spécialistes de Chalut Green Service, cette machine travaille par tous les temps et ce, sans faire de bruit. Le bonheur! Une gamme complète de ma- chines à batterie est également disponible chez ce spécialiste. Grands espaces ou jar- dins plus restreints, tout le monde y trouve ce dont il a besoin. Les équipes de Chalut Ces experts des espaces verts cumulent un savoir-faire hors pair et une expérie ce avérée. Ici, toutes les achine dédiées à l’entretien des surfaces extérieures sont de qualité et faites pour durer! L’at lier entretient et répare toutes les marques de machines sans distinction, dans la mesure du possible. En cas de pépin, le service après-vente peut se rendre à votre domicile pour récupérer l’engin capricieux et le réparer à l’atelier. S’il est temps pour la machine d’être remplacée, Chalut Green Service propose également une offre de reprise. Dernières arrivées, les tondeuses- robot qui remplacent les week- ends laborieux par un farniente bien mérité. Programmée par les spécialistes de Chalut Green Service, cette machine travaille par

Green service connaissent leurs clients et une relation de confiance s’établit. Les trois succursales de Jussy, Mies et Aclens disposent d’une exposition permanente où vous pouvez vous renseigner ou choisir la machine en toute tranquillité.

Ces experts des espaces verts cumulent un savoir-faire hors pair et une expérience avérée. Ici, toutes les machines dédiées à l’entretien des surfaces extérieures sont de qualité et faites pour durer! L’atelier entretient et répare toutes les marques de machines sans distinction, dans la mesure du possible. En cas de pépin, le service après-vente peut se rendre à votre domi- cile pour récupérer l’engin capricieux et le réparer à l’atelier. S’il est temps pour la machine d’être remplacée, Chalut Green

tous les temps et ce, sans faire d bruit. Le bonheur! Une gamme complète de m chine à batterie est également disponibl chez ce spécialiste. Grand espaces ou jardins plus restreint tout le monde y trouve ce dont a besoin. Les équipes de Chal Green Service connaissent leur clients et une relation de confianc s’établit. Les trois succursales de Juss Mies et Aclens disposent d’un exposition permanente où vou pouvez vous renseigner o choisir la machine idéale en tout tranquillité. Chalut Green Service SA Jussy 022 759 91 91 Mies 022 755 60 22 Aclens 021 731 29 91 www.chalut-greenservice.ch

Chalut Green Service SA Jussy 022 759 91 91 Mies 022 755 60 22 Aclens 021 731 29 91 www.chalut-greenservice.ch

BIENVENUE À LA MAISON Machines traditionnelles et automatiques.

Grande gamme d’appareils à batterie. Entretien et réparations toutes marques.

JUSSY 022 759 91 91 - MIES 022 755 60 22 - ACLENS 021 731 29 91 - www.chalut-greenservice.ch

– nettoyez le terrain –

Préparer le terrain Commencez par désherber et nettoyer le terrain. En retirant les mauvaises herbes, vous permettrez à la terre de se repo- ser et de se régénérer. Plutôt que de puiser inutilement dans ses nutriments pour nourrir des plantes inutiles, elle va conserver son énergie pour accueillir les nouvelles cultures. Retournez la terre (avec une bêche ou une machine) suivant l’étendue de votre terrain). Vous allez ainsi casser les mottes et rendre la terre plus meuble. Elle va être aérée et vous au- rez moins de difficultés à faire vos plantations au printemps. Profitez d’apporter à votre terre des éléments organiques (fumier, compost) ou mettre un peu d’engrais naturel de type minéral sur votre potager pour l’aider à bien repartir. Votre terre sera ainsi plus fertile et les plantes plus résistantes. Planifiez vos cultures Afin de ne pas épuiser le sol, il est conseillé de changer l’em- placement de vos cultures d’une année à l’autre. Prévoyez une rotation des plantations pour permettre à la terre de se reposer, car les plantes n’ont pas toutes les mêmes besoins. Cela vous permet de repenser et/ou redéfinir vos cultures. Quelques mots sur le jardin potager Si vous possédez un jardin potager, vous pouvez déjà com- mencer quelques plantations (par exemple : betterave, pom- me de terre, salade, courgette, etc.) de janvier à mars pour en profiter au printemps. Au mois de mars, les semis peuvent être faits aussitôt que l’on est sorti d’une période de gel. A ce moment-là, vous pouvez planter radis, oignons, petits pois, carottes, pour les déguster dès le mois de mai.

18 proprietaire.ch

- Parquets - Vinyles - Moquettes

- Terrasses - Stratifiés Votre boutique à Villars Ste Croix : accueil - conseils personnalisés - tendance - choix

Home Parquet Diffusion Route de Bellevue 11 / 1029 Villars Ste Croix www.home-parquet.ch

VITICULTEURS HORTICULTEURS ARBORICULTEURS

Pour vos cires et paraffines, ainsi que votre matériel viticole (nombreuses nouveautés: filets latéraux, élastiques, piquets, ficelles de palissage, tuteurs, etc.).

Ne passez pas commande avant de nous demander une offre!

Tél. 022 776 21 86 - Fax 022 776 86 21 Natel 079 353 70 52

Entreprise : Swiss Spa-Pool Imaginez-vous couché à la plage dans votre propre piscine, en étant massé par les buses de massage et rafraîchi par un bain de bulles qui remontent du sol … tout cela dans votre piscine en forme individuelle, laquelle s’intègre harmonieusement dans le paysage environnant : c’est cela le Swiss Spa-Pool. > Swiss Spa-Pool La révolution des piscines et spas !

publi-reportage

20 proprietaire.ch

turel, cette piscine prend les caractéristiques d’un lac naturel pendant la période froide et accompagne les changements saisonniers du jardin. Les systèmes de filtration utilisés – entièrement automatisés et qui prennent en charge la plupart des travaux de mainte- nance – garantissent un fonctionnement sans problème tout au long de l’année et résistent aussi bien à la chute automnale des feuilles qu’au gel et à la neige. Une construction sur mesure Les possibilités de formes et de dimensions étant presque illimitées, pour que le résultat soit personnalisé et intégré harmonieuse- ment dans l’environnement, la planification et le conseil requièrent un savoir-faire d’expert. Les spécialistes des entreprises partenaires savent comment adapter parfaitement les exigences individuelles des clients aux possi- bilités du site. Ils sauront vous conseiller pour uniformiser l’ensemble du jardin, définir avec vous les zones d’eau moins profondes ou plus profondes, agrémenter les alentours de lumi- naires LED de toutes les nuances de couleurs possibles, afin de créer une ambiance fantas- tique autour de la piscine et dans l’eau.

Toujours unique en forme et en design, le Swiss Spa-Pool crée votre espace personnel et vous donne la liberté d’installer des plages, des sièges confortables, des couchettes sous-marines, ainsi que des zones jacuzzis intégrés dans votre pool, sans limite dans les formes et la création. C’est véritablement une révolution dans l’approche et le concept des piscines et des spas. Une piscine libre de forme et d’apparence Chaque Swiss Spa-Pool est conçue selon vos propres idées et vos besoins. Il s’intègre harmonieusement dans le paysage environ- nant. La forme et les contours peuvent être disposés librement, la surface se compose de sable (sable en quarz, stabilisé à la résine) et de pierres naturelles de différentes couleurs et de granularité variée, donnant ainsi de multiples possibilités de design. Des zones de détente sur mesure alternent avec des zones de baignade de toutes les tailles. Des plages peu profondes vous invitent à vous attarder, tout comme les transats sous-marins naturellement conçus. Différents éléments de bien-être tels que des jets de bain tourbillon, des zones d’hydro-massage ou des éléments d’eau complètent l’expérience de vacances privées à la maison, dans votre propre jardin. Technologie innovante et écologique Grâce à une technologie particulièrement innovante, au revête- ment en pierre naturelle et aux zones d’eau peu profondes, ces piscines se chauffent jusqu’à quatre degrés de plus qu’une pis- cine classique de même taille, ce qui augmente considérable- ment le nombre de jours de baignade. De plus, aucun béton n’est nécessaire pour la construction de la piscine, ce qui réduit consi- dérablement le temps de construction. L’eau du Swiss Spa-Pool reste dans la piscine toute l’année. Si les températures sont trop basses pour une baignade agréable, il reste malgré tout un point d’attraction. Car grâce à son aspect na-

Nous vous encourageons vivement à venir visiter notre Swiss Spa-Pool d’exposition à Düdingen/Guin (Jetschwil 55). Contactez-nous au 026 493 15 44 Plus d’information sur: www.swiss-spa-pool.ch

21

proprietaire.ch

Pour les constructions nouvelles ou existantes, les exigences en termes d’effica- cité énergétique et de part d’énergie renouvelable ne cessent d’augmenter. Pour les satisfaire, les solutions existent et présentent chacune leurs avantages et inconvénients. Pour illustrer cela, revenons sur deux exemples concrets, réalisés par la société Solstis SA. A Villeneuve, la famille Waldmann a installé un système complet comprenant panneaux, chauffe-eau et batterie. Du côté de Lutry, une villa a vu sa toiture se transformer en tuiles photovoltaïques de couleur, garantis- sant une parfaite intégration dans le paysage. Autoconsommation et intégration au bâtiment Retour sur deux expériences - témoignages Energie solaire photovoltaïque >

22 proprietaire.ch

C omment utiliser au mieux les nouvelles possibilités offertes par les panneaux photovoltaïques ? Nombreux sont ceux qui, à l’heure de se décider, aimeraient se ba- ser sur des solutions appliquées. Deux pro- jets sont mis en évidence dans cet article. Le premier démontre comment augmenter son taux d’autoconsommation grâce à une utilisation optimisée de son électricité. Le deuxième exemple illustre les capacités d’intégration des nouveaux panneaux so- laires. A l’heure de l’avant-projet Chaque projet photovoltaïque est lié à son environnement direct, qu’il convient de bien analyser pour se lancer dans la bonne direction. La maison de la famille Wald- mann date des années 70 et se chauffe à l’aide d’une chaudière à condensation à gaz. « Nous avons ajouté de l’isolation et changé les fenêtres, mais nous voulions ajouter une composante écologique en recourant à de l’énergie propre. C’est le courrier (ndlr : concernant la déduction pour les impôts) reçu du canton en début 2017 qui nous a mis en route », explique Kari-Anne Waldmann. Aujourd’hui, les subventions fédérales ou cantonales peuvent atteindre jusqu’à 30% des frais d’investissements. Concernant les subventions fédérales, c’est doréna- vant Pronovo AG (filiale à 100% de Swiss- grid) qui s’occupe des rétributions.

Les panneaux couplés à d’autres technologies

Après avoir approché deux entreprises pionnières du solaire en Suisse, la famille Waldmann raconte : « Les deux sociétés nous ont proposé de coupler les panneaux photovoltaïques avec un chauffe-eau pompe à chaleur. Nous n’avions jamais entendu parler de cette solution mais le fait que deux sociétés nous la proposent nous a donné confiance ». En effet, le numéro 6 de « Propriétaire Magazine », paru en octobre 2018 évoque cette tech- nologie de stockage qui favorise l’autoconsommation. Il permet de chauffer l’eau chaude sanitaire grâce au surplus de produc- tion d’électricité durant la journée. L’installation de la famille Waldmann ne s’arrête pas là, un troi- sième composant est également venu s’intégrer autour de l’ins- tallation photovoltaïque : « Au début, nous n’avons pas choisi d’acheter une batterie car on nous présentait cela comme trop cher. Les panneaux ont été posés en août 2017 mais quand les subsides cantonaux pour la batterie ont été annoncés en octobre 2017, nous avons décidé d’en acquérir une, notamment pour consommer le moins possible du réseau. » – bien analyser pour se lancer dans la bonne direction –

23

proprietaire.ch

Après installation Grâce à l’installation des panneaux photovoltaïque, d’un chauffe- eau avec pompe à chaleur ainsi qu’une batterie de stockage, l’utilisation de l’électricité est optimisée et l’utilisation locale en est maximisée. Les premières factures donnent un aperçu du changement en termes de consommation de gaz et d’électricité : « Nous manquons encore de recul sur les factures, mais pour le gaz, entre août 2017 et mars 2018, nous avions déjà économisé 500 francs par rapport au décompte de l’année précédente. Pour l’électricité, nous avons eu une facture négative pendant les 6 derniers mois (facture d’avril à juin 2018 et de juillet à sep- tembre 2018). Nous pensons que c’est dû à la batterie qui nous fait consommer très peu du réseau et à l’excellent ensoleille- ment de l’été 2018. » Systèmes photovoltaïques intégrés au bâtiment Aujourd’hui, il n’y a plus de limites dans la création de panneaux photovoltaïques. Que cela soit au niveau de la forme, de la trans- parence ou de la couleur, les panneaux offrent à présent une pa- lette de solutions d’intégration intéressantes. Etant à la fois une partie de l’enveloppe du bâtiment et un générateur de puissance, ces installations permettent de réduire les coûts d’investisse- ment initiaux par rapport à une construction traditionnelle où les modules photovoltaïques ne remplacent pas l’élément structurel de base. De la barrière de balcon à une toiture semi-transparente pour un hangar ou une ferme, les solutions d’intégration offrent de nouvelles surfaces à exploiter. A Lutry, le choix d’une installation intégrée en tuile de couleur terracotta démontre l’usage de ces nouvelles opportunités. « La villa sise au bord du lac à Lutry se situe dans la zone de protection du Lavaux, […] la demande du client était de profiter de la réfection de la toiture pour y poser des panneaux solaires utiles tant au fonctionnement de la mai- son qu’à l’alimentation d’une future voiture électrique, » explique Gregor Stoll, architecte en charge de ce projet. « La nécessité de trouver des tuiles solaires était une évidence, la couleur primant sur la forme étant donné que les petites tuiles plates solaires, même si annoncées par Tesla, ne sont pas à l’ordre du jour. La vision du toit se faisant surtout de loin (du lac), l’impact visuel premier était de fondre l’intervention et ne pas attirer l’œil sur la maison. Ainsi le choix de travailler avec les panneaux couleur terracotta comme les tuiles terre cuites était la donnée de base. » Tant les contraintes énergétiques que l’impact visuel peuvent à présent être satisfaits. Dépendamment de la couleur choisie, la perte de rendement d’un panneau coloré sera de l’ordre de 7 à 20 %. – les panneaux offrent une palette de solutions –

Solstis Double Lauréat du Prix Solaire Suisse 2018

24 proprietaire.ch

Nos compteurs s’intègrent parfaitement dans vos systèmes de mesure d’efficacité de panneaux photovoltaïques, dans vos stations de recharge de véhicules électriques et partout où vous devez connaître l’énergie consommée. L’énergie, ça se compte

Compteur triphasé bidirectionnel (avec analyse de réseau)

Compteur triphasé (double tarif)

Compteur triphasé

Compteur monophasé

Tous nos compteurs sont certifiés MID. Selon les modèles, ils disposent de sorties à impulsions et/ou port RS-485 (Modbus).

e-technic.ch

Les modèles CT sont prévus pour travailler avec des transformateurs de courant. Vous pouvez mesurer des intensités jusqu’à 1000A.

Solution smart home : Un habitat connecté au service de votre confort > Domotique Davantage de confort pour une efficience accrue et une meilleure qualité de vie : l’automatisation de l’habitat associe les différents corps de métier et permet une exploitation sûre et économique. Grâce à elle, les besoins et changements d’utili- sation les plus divers trouvent une solution simple à mettre en œuvre. Entretien avec Jean-Marie Zimmer, responsable du département Security & Auto- mation de Bouygues E&S InTec Suisse SA. L a solution smart home, proposée par Bouygues Energies & Services InTec illustre tout son savoir-faire en matière d’efficience énergétique et de bâtiment intelligent. Cette prestation est issue des

compétences multitec, alliant la domotique, la sécurité, l’automatisation,  l’informatique et les télécoms. Un intervenant unique, qui privilégie des solutions simples et abordables et dont ses spécialistes connaissent les divers besoins et les priorités des différents groupes d’intérêt et des corps de métier. Ils sont ainsi en mesure de ré- pondre aux souhaits des interlocuteurs impliqués. Grâce à des installations mûrement réfléchies, à des régulations de température optimales et à des commandes judicieuses de l’éclairage et de stores, les habitants peuvent profiter de tout le confort à la maison. Des scénarios de lumière originaux et des raffinements techniques apportent un petit quelque chose en plus.

26 proprietaire.ch

Quelques mots sur cette solution smart home Les prestations sont réunies en un seul produit qui permet la ges- tion : des éclairages, des équipements électriques, des ouvrants, du chauffage, des protections solaires et du comptage énergé- tique. Grâce aux possibilités techniques offertes par ce produit, pratiquement tout devient un « jeu d’enfants » : installation et pa- ramétrage facilités, interface simple d’utilisation, pilotage à dis- tance, supervision à distance de la box, protocoles de communi- cation ouverts, personnalisation de l’application, fonctionnement indépendant de la connexion internet, fonctionnalités étendues. Des avantages incroyables pour se simplifier la vie Avec une solution smart home, vous pouvez commander les fonc- tions électriques de votre habitat, piloter votre logement à dis- tance avec votre smartphone ou votre tablette, programmer des scénarios d’usage, optimiser votre consommation énergétique. Ainsi, vos tâches quotidiennes deviennent plus fluides et votre vie en est grandement simplifiée. Grâce à la technologie radio, vous pouvez personnaliser votre ins- tallation selon vos usages et vos besoins. Vous pouvez fixer vos interrupteurs où bon vous semble pour piloter l’équipement de votre choix. Si besoin est, vous pouvez repositionner les points de commande aussi souvent que vous le souhaitez. Vous pouvez également tout éteindre en partant de chez vous en appuyant sur un simple bouton. Inutile de préciser que de nombreux scéna- rios personnalisables de confort peuvent être imaginés en fonc- tion des besoins de chaque habitant et que des nouveaux objets connectés peuvent être rajoutés à loisir. Au niveau énergétique,

il est possible de réaliser de substantielles économies d’énergie avec la régulation du chauffage programmée selon la météo, la présence dans l’habitation et la possibilité de le remettre en route à la température choisie quelques heures avant un retour de vacances par exemple. Au niveau sécuritaire, il devient possible de simuler une présence alors qu’on part en va- cances afin de dissuader les cambrioleurs ou d’armer ou de désarmer l’alarme à distance.

– la vie est simplifiée –

27

proprietaire.ch

Made with FlippingBook flipbook maker