Journal C'est à Dire 99 - Avril 2005

Nouvelle collection Solaire ÉTÉ 2005 pour toute la famille VERRES SOLAIRES CORRECTEURS dès 44 €

27 avril 2005 2005 N° 99

Le journal du Haut-Doubs

5 BIS , G RANDE R UE - B.P. 83 143 - 25503 MORTEAU CEDEX - T ÉL . 03 81 67 90 80 - F AX 03 81 67 90 81 I NFORMAT ION - R ÉDACT ION - PUBL I C I TÉ - ANNONCE S

* Voir conditions de vente au magasin

Une deuxième d LUNETTE TE pour pour 1 € *

Dépistage visuel GRATUIT

Suisse voisine La Chaux-de-Fonds à cœur ouvert (1 ère partie)

à MORTEAU 03.81.67.36.35

1 av. de la gare

S O M M A I R E

Le bâtiment Claude Hélier trans- formé en appartements. À Villers-le-Lac, un des symboles de l’industrie horlogère sera réhabilité en habitations. Neuf logements doivent être construits. Après quelques péripéties, le projet doit enfin aboutir. (page 10) Pardonner sans oublier. Originaire du Bélieu, Louis Poncet, aujourd’hui âgé de 80 ans, a survécu au train de la mort de Buchenwald- Dachau. Au moment où l’on célèbre le 60 ème anni- versaire de la libération des camps, il se souvient. (page 15) Péquignet, un an après. À la tête de l’entreprise Péquignet depuis un an, Didier Leibundgut veut faire de la marque un produit de luxe à l’égal des plus grands. Et conquérir le monde. L’export doit représenter à terme, 90% du chiffre d’affaires contre 55% actuellement. (page 22) Non au mâchefer. Un entrepôt de mâchefer, résidus issus de l’incinération, est en projet à Flangebouche. Riverains et associations écolos craignent une pollution des champs et des cours d’eau. Mais le terrassement est achevé. (page 23) Arrêtés avec 500 000 euros en liquide. Saisie record à la frontière franco-suisse. Les deux “promeneurs” avaient dissimulé 500 000 euros en petites coupures. (page 26)

(Dossier pages 5 à 9)

Primes, avantages : les dessous de la fonction publique. L’exemple de la D.D.E. (page 14) Révélations

Les primes font partie des modes de rémunération des fonctionnaires dans les administrations. Le journal C’est à dire s’est intéressé aux indemni- tés perçues par le personnel technique de la D.D.E. C’est un système régi par la loi qui a souvent été décrié parce qu’il a conduit à de nombreux abus. Pour certains fonctionnaires de la D.D.E., ces primes peuvent atteindre plus de 26 000 euros par an.

Made with FlippingBook - professional solution for displaying marketing and sales documents online