Pétrosphère 4/15

Editeur: Union Pétrolière www.petrole.ch

L’actualité du monde pétrolier. Verkehrsbelastung 2014

N° 4

Décembre 2015

Schweizerisches Nationalstrassennetz / Réseau suisse des routes nationales Schweizerische automatische Strassenverkehrszählung (SASVZ) 2014 Comptage suisse automatique de la circulation routière (CSACR) 2014 Die Belastungskarte der Nationalstrassen

Anzahl der Motorfahrzeuge Nombre de véhicules à moteur

34/+1.7

0 Nombre de vèhicules à moteur 0 15 000 15'000 0 15000

A4

Scha house

281/+0.9

193/+5.1

293/+2.4

A7

A2

Durchschnittlicher Tagesverkehr (DTV) 2014 und Verkehrsentwicklung der Motorfahrzeuge 2013/2014 Trafic journalier moyen (TJM) 2014 et évolution du trafic des véhicules à moteur 2013/2014

127/+7.0

326/+2.0

Bâle

304/+2.2 311/+1.9

324/+3.1

494/+5.4

N.Z.

A3

353/+3.4

485/+2.1 Winterthour 180/+4.4

A3

655/+2.2

30'000

N.Z.

340/+2.1

30000

402/+1.6 Saint-Gall 198/+1.8

856/+1.2 579/+2.4

1074/+1.0

455/+3.2

1007/--

30000

1086/+1.4

N.Z.

1268/+2.3

719/+1.5 278/+1.5

N.Z.

468/+2.2

N.Z.

500/+3.7

760/--

582/+1.8

1260/+1.7

1309/+1.9

N.Z.

N.Z.

615/-4.6

45'000

45000

952/+1.0

448/+2.7

461/+2.7

N.Z.

N.Z.

N.Z. A2

A1

45000

N.Z.

646/+1.5

358/+1.6

818/+3.0

599/+1.8

N.Z.

779/+1.9

148/+3.8

Total des Verkehrs beider Richtungen in 24 Stunden Circulation dans les deux sens sur 24 heures

N.Z. Zurich 1441/+1.3

A16

606/+1.7

60'000

1299/+1.7

345/+0.6

60 0

774/+1.7

861/+1.8

622/+1.8

N.Z.

N.Z.

60000

N.Z.

828/+2.2

676/+1.7

174/+1.9

N.Z.

A1

660/+2.9

888/+2.2

N.Z.

N.Z.

75'000

577/+3.6

75000

365/+2.7

A4

N.Z.

500/+3.0

A13

381/+2.3 345/+2.7 Bienne

272/--

75000

762/-- 629/--

524/+2.2

468/+0.4

456/+2.5

211/+3.7

455/+1.0

N.Z.

898/+1.5

90'000

620/+1.0 712/+3.1

A4a

90000

460/+2.7

A2

N.Z.

404/+2.6

339/+2.5

289/+3.1

N.Z.

299/+2.5

90000

190/+3.4

536/--

128/+0.2

N.Z. Lucerne 794/+2.1

347/+3.1

A4

A5

694/+1.4

A3

A1

A14

257/+2.2

Neuchâtel

371/--

N.Z.

367/--

943/-- 654/--

798/--

358/+1.8

439/--

1005/--

N.Z.

N.Z.

N.Z.

440/--

640/+0.3

1063/+2.2 Berne 729/+2.7

N.Z.

N.Z.

417/+3.2

319/+2.3

305/+3.5

256/--

149/+3.7

267/+2.5

N.Z.

N.Z.

N.Z.

212/+1.6

N.Z.

N.Z.

395/+2.4

N.Z.

N.Z.

A28

182/+2.7

N.Z.

157/+3.0

332/-0.6

460/+1.1

N.Z.

205/-6.0

365/+3.2

A6

N.Z.

N.Z.

237/-0.1

261/+2.4

A8

281/+2.3

101/+1.9

Coire

315/+0.7

N.Z.

234/-0.1

550/+1.2

350/--

174/+1.4

Fribourg

N.Z.

N.Z.

A1

N.Z.

A9

433/+1.1

N.Z.

70/+3.6

N.Z.

241/--

A2

153/+3.8

A12

219/-0.7

316/--

90/-2.5

91/+0.6

N.Z.

N.Z.

49/-3.3

329/+5.1

174/-0.5

161/+1.7

903/+2.7

N.Z.

N.Z.

N.Z. N.Z.

A13

N.Z.

N.Z. Lausanne N.Z. 675/+2.9

71/+1.6

800/+2.3

266/-4.9

792/--

N.Z.

A2

A9

N.Z.

333/--

N.Z.

N.Z.

617/+0.7

68/+1.6

229/-1.0

A1

N.Z.

N.Z.

N.Z.

N.Z.

N.Z.

A9

781/+1.7

150/+2.2

N.Z.

N.Z.

N.Z.

592/+1.9

Nationalstrassen / Routes nationales

N.Z.

N.Z.

185/+1.0

384/+2.9

In Betrieb En service

120/+0.0

A9

26/-2.5

461/+0.6

Genève

N.Z.

N.Z. A1a

Im Bau oder geplant En construction ou projetées

436/+2.7

N.Z.

N.Z.

367/+3.1

543/+3.8

392/+3.0

DTV [10 2 ] keineAngabe zum Vorjahr TJM [10 2 ] pas de valeurs de l'année précédente DieMesspunktegeb nde durchschnittlichen Tagesverkehr (DTV)derMotorfahrzeugean, alsodenMittelwertde 24-Stunden-Verkehrsan allenTagendesJahres. DTV [10 2 ] und Verkehrsabnahme in % TJM [10 2 ] et diminution en % DTV [10 2 ] und Verkehrszunahme in % TJM [10 2 ] et croissance en %

248/+5.4

A2

geodata©swisstopo

Lugano

903/-0.4

570/+0.0

N.Z.

498/--

Die Zahlen in der Karte bedeuten Hunderter (Beispiel: 12 = 1200) Les nombres sur la carte sont donnés en centaines (exemple: 12 = 1200) Neue Zählstelle, Inbetriebnahme 2014, keine Daten vorhanden Nouveau poste de comptage, mise en service 2014, aucune donnée disponible Strassen inBetrieb Strassen imBauod rgeplant DTVundVerkehrszunahme (ge nüberd mVorjahr in%) DTVu dVerkehrsa nahme (gegenüberdemVorjahr in%) DTVkein Angaben zumVorjahr Die Zahlen in derKarte bedeutenHunderter (Beispiel: 12= 1200) N.Z.

662/+0.8

N.Z.

N.Z.

1:1.25 Mio

Sigmaplan, 02.03.2015

Si la carte illustrant la fluidité du trafic sur les routes nationales, publiée chaque année par l’OFROU, représentait une imagerie médicale de la circulation sanguine d’un être humain, le médecin enverrait immédiatement le patient en salle d’opération. Sources: OFROU, geodata, swisstopo

Mobility Pricing: un instrument d’incitation ou de financement?

Sommaire 1 Mobility Pricing: un instrument d’incitation ou de financement? 2 Personnel 4 Une journée de la branche 2015 placée sous le signe des biocarburants 5 Sappro SA: extension de la gare racleur 6 La branche n’a pas la vie facile 7 L’Union Pétrolière lance movi-mento.ch 8 Spots 9 Un bâtiment neuf chauffé au mazout 11 La citerne passe-muraille 12 Spots

généraux sur lesquels le Mobility Pricing de- vrait s’orienter un jour. Par exemple, c’est la mobilité qui doit être tarifée plutôt que la pos- session d’un véhicule (pay as you use). Les coûts inhérents au Mobility Pricing ne doivent pas s’ajouter à des dépenses existantes. Le système de financement doit être d’une trans- parence totale et inciter ainsi les voyageurs à modifier leur comportement. Et la protection des données est un élément prioritaire. Si la carte illustrant la fluidité du trafic sur les routes nationales, publiée chaque année par l’Office fédéral des routes (OFROU), représen- tait une imagerie médicale de la circulation sanguine d’un être humain, le médecin enver- rait immédiatement le patient en salle d’opé- ration. Toutes nos grandes agglomérations Limites de capacité et possibilités de financement

Le concept de tarification de la mobilité (Mobility Pricing) envisagé par la Confédération vise à atténuer les pics de trafic ferroviaire et routier, afin d’obtenir une fluidité plus régu- lière des infrastructures. En lieu et place de l’objectif visé, l’économie demande que le financement des infrastructures de circulation soit assuré. P armi les nombreux dossiers de politique des transports de ces quatre prochaines années, c’est sans doute le Mobility Pri- cing qui devrait être pris en compte non seule- ment par les experts, mais également par une large part de la population. La tarification de la mobilité concerne aussi bien les transports pu- blics que privés, sur le rail comme sur la route. En bref, chaque personne qui se déplace. Dans son projet de concept, le Conseil fédéral a for- mulé en milieu d'année une série de principes

1

Made with