MeeT and TRaVeL MaG n°65 - septembre-octobre 2021

© Pascal Montary

L’ORÉAL PARIS DÉFILE POUR LA CAUSE DES FEMMES Agences : Ubi Bene et OBO. Lieu : Paris. Cible : partenaires, grand public. Dimanche 3 octobre, L’Oréal Paris a renoué avec son défilé ouvert à tous au moment de la Fashion Week parisienne. Initié en 2017, avec l’agence Ubi Bene déjà, l’évènement en est à sa 4 e édition. Organisé chaque fois dans un lieu emblématique de Paris, il bénéficiait cette année d’un emplacement en or : face à la tour Eiffel, sur le parvis des Droits de l’Homme. Un site habituellement peu ouvert aux évènements de marque, mais où le défilé pu s’installer grâce à sa dimension militante. La marque a en effet voulu créer un défilé prônant l’émancipation des femmes et la diversité pour fêter les 50 ans de son célèbre slogan « Parce que vous le valez bien », et pour contribuer à la lutte contre le harcèlement de rue. Pour porter cette vision, L’Oréal Paris a réuni un casting exceptionnel : une quinzaine d’égéries et porte-paroles de la marque venant de tout horizon ont défilé. Comme l’escrimeuse Bebe Bio, la chanteuse Yseult ou encore la militante Jaha Dukureh, tandis que les autres modèles avaient été sélectionnés pour leur diversité. « Feminine and Feminist » ou encore « I’m worth it » pouvait-on lire sur les t-shirts des danseurs qui accompagnaient le show dans un décor ultra moderne. Les créations mises en avant étaient celles de maisons de couture engagées et de jeunes créateurs. Quant au public, compte tenu de la jauge maximum fixée à 1000 spectateurs, il était composé de 500 invités de L’Oréal Paris et des 500 personnes s’étant présentées les premières pour y assister. Simultanément, le défilé a été relayé en ligne dans plus de 30 pays.

PRODÉMIAL ENFIN RASSEMBLÉ À TOULOUSE Agence : Béatrice Tafanel Communication. Lieu : MEETT (Toulouse). Cible : consultants, collaborateurs. La joie de se retrouver, l’envie et l’impatience d’être réunis après l’impossibilité de le faire en 2020 : un seul mot suffisait pour résumer tout cela, « Enfin ! ». c’est sous cet énoncé ultra synthétique que le réseau Prodémial s’est rassemblé le 18 septembre. Cette filiale du groupe Omnium Finance, spécialisée dans le conseil patrimonial, réunit chaque année ses consultants indépendants. Cette fois 2600 d’entre eux ont fait le déplacement, un succès. Pour l’entreprise c’est le moment où elle mobilise ses forces vives le temps d’une journée assez dense. Tous les temps forts se sont déroulés au sein du MEETT, le nouveau centre de conventions de Toulouse, qui accueillait sa première convention de grande taille. Le grand auditorium était le principal lieu de ce rassemblement. Il était exploité avec un écran de 14 x 6 mètres pour donner plus d’impact aux messages, tandis qu’un ensemble de cuivres ponctuait avec énergie les échanges. À la réunion plénière a succédé un cocktail déjeunatoire, puis une cérémonie de récompenses aux meilleures performances des consultants durant l’après-midi. Un moment interactif et rythmé encore une fois, grâce à la complicité des comédiens du Grand Showtime, une troupe d’improvisation théâtrale. Le spectacle d’un humoriste, Haroun, a ensuite laissé place à la détente, avant une soirée festive, ambiancée par les notes du groupe Charly’s Angels.

MiSe eN SCèNe

30

RENTRÉE SOUS L’AZUR DES CYCLADES POUR MWM Agence : SLD Events. Réceptif : Vista Events. Transport : Transavia. Hébergement : Myconian Avaton Resort. Cible : collaborateurs. Trois jours en suspension, entre l’azur du ciel et le bleu profond de la Méditerranée. Tel était le décor privilégié du rassemblement des équipes de MWM, ou Music World Media, qui s’est tenu fin septembre à Mykonos. Pour cette société éditrice d’applications musicales, la rentrée était le moment à saisir pour remobiliser en même temps que récompenser les collaborateurs. D’où le choix de s’envoler pour cette île synonyme de fête, par ailleurs reliée par vol direct, et accessible sur simple présentation du passe sanitaire et d’un formulaire de localisation des passagers au moment du voyage. À cette période de l’année, la destination offre de nombreuses possibilités dont les 120 participants ont pu bénéficier depuis leur lieu de séjour, un hôtel à l’emplacement spectaculaire dans la baie d’Elia. Ainsi, après la session de travail prévue dès l’arrivée, un cocktail attendait le groupe sur l’une des terrasses panoramiques du site, pour un moment conjuguant une vue magique et un quizz fait maison, premier défi d’un séjour rythmé par les animations ludiques. Comme celle qui s’est tenue le lendemain matin sur la plage d’Elia : un grand jeu avec une succession d’épreuves très disputées. L’après-midi, un voilier emmenait les participants se remettre de leurs émotions koh-lantesques et explorer les rives de l’île. Avant de repartir pour une soirée blanche mise en scène chez Remezzo, une adresse réputée du vieux port, puis de se préparer au vol de retour le lendemain.

MEET AND TRAVEL MAG

Made with FlippingBook - Online magazine maker