MeeT and TRaVeL MaG n°65 - septembre-octobre 2021

60 BOUGIES ET UNE RAISON D’ÊTRE POUR LA MATMUT Agence : Manifestory. Lieux : Hangar 106 (Rouen), Centre d’art contemporain de Saint-Pierre de Varengeville, Zénith de Rouen et 7 sites à Paris, Lyon, Lille, Tours, Toulouse, Marseille, Bordeaux. Prestataires : L’Orangerie Éphémère, Lumens-Box, Mirific, MTCA. Cible : délégués des sociétaires, collaborateurs. La crise sanitaire a contrarié la tenue de plus d’un évènement, obligeant les organisateurs à reporter et prévoir des scénarios plus ou moins hybrides. Comme cette célébration des 60 ans du Groupe Matmut, prévue en juin et finalement organisée en septembre, mais selon les modalités imaginées, dans un heureux dénouement. Le groupe fondé à Rouen avait à cœur de fêter l’occasion d’autant que c’était le moment choisi pour révéler sa « raison d’être ». À savoir une formalisation du rôle qu’il entend jouer dans la société, réalisée au terme d’une consultation à laquelle 135 500 personnes, sociétaires et collaborateurs, ont contribué début 2021. Deux occasions de communiquer qui ont donné lieu à deux journées d’évènements. Le 9 septembre, pour commencer, lors de la réunion des 450 délégués des sociétaires invités à Rouen. Au Hangar 106 d’abord, le temps d’évoquer l’histoire du groupe mutualiste, notamment à travers une lecture réalisée par la comédienne Julie Gayet, venue en tant que marraine de la Fondation des femmes. C’était juste avant les annonces concernant cette fameuse raison d’être, révélée à travers un film-manifeste, diffusé en même temps aux 6 400 collaborateurs grâce à une plateforme. Au siège social ensuite, des conférences permettaient de découvrir les engagements du groupe en matière de RSE, et de rencontrer, entre autres, le co- fondateur du projet Plastic Odyssey. Place ensuite à la soirée d’anniversaire, dans les jardins du Centre d’art contemporain créé par le groupe, près de Rouen. Un écrin élégant pour une célébration en musique (les Free Bows), se concluant sur un étonnant spectacle de 60 drones en essaim sous les étoiles. Le lendemain, c’était au tour des collaborateurs de vivre une soirée festive. Pour cela le groupe a mobilisé 8 lieux répartis en France, dont le Zénith de Rouen, chacun accueillant de 150 à 1 800 personnes. Au programme, des prises de paroles et des animations, un spectacle artistique, mais aussi une connexion de tous ces sites par écran interposé pour un court instant, le temps de vivre un moment tous ensemble.

RETROUVAILLES TRÈS ATTENDUES POUR MARKIT À BORDEAUX Agence : Magic Garden Agency. Hébergement : InterContinental Bordeaux Le Grand Hôtel. Cible : collaborateurs. C’est peu de dire que le séminaire organisé fin septembre par la société Markit était un moment attendu. Programmé en 2020, reporté, décalé à nouveau, puis facilité par le passe sanitaire, l’évènement a finalement réuni 117 collaborateurs provenant de 15 pays d’Europe. Basée à Tallinn et spécialisée dans les solutions d’achats de produits informatiques, l’entreprise a choisi de mettre en avant l’une des villes où elle est implantée. Elle y a opté pour un programme rempli de surprises et de découvertes très différentes. Le premier jour réservait une arrivée en douceur aux participants, invités à découvrir Arcachon à travers l’activité de leur choix, vélo, surf ou kayak. Ils rejoignaient ensuite la terrasse du restaurant la Co(o)rniche et sa fabuleuse vue sur le Banc d’Arguin, pour une soirée sous les étoiles. Le lendemain débutait par une réunion dans les somptueux salons de l’Opéra National. Après cette incursion dans un lieu d’exception, direction le château Smith Haut Lafitte, au beau milieu des vignes. Sur place, une série d’activités en lien avec les mousquetaires – le fil rouge des aventures de la troupe de collaborateurs « Markiteers » – attendait le groupe. Tournoi d’escrime, tir à l’arc, cours de danses anciennes ou de français du xviii e siècle, pas de quoi s’ennuyer avant la soirée de remise de prix internes, captée et retransmise aux collaborateurs situés à distance. De retour en ville, le groupe est accueilli à la Cité du Vin pour une réunion. La Grande Poste, autre lieu bordelais singulier, sert enfin de décor aux derniers moments du séjour. Les participants enfilent chacun un tablier et se mettent au travail, car ce sont eux qui préparent le repas de cette soirée finale.

MiSe eN SCèNe

32

MEET AND TRAVEL MAG

Made with FlippingBook - Online magazine maker