MeeT and TRaVeL MaG n°65 - septembre-octobre 2021

Villamarta Teatro

SPLIT Lovée dans une crique au pied du mont Marjan, c’est la seconde ville de Croatie et la capitale économique de la Dalmatie où s’élèvent les vestiges du palais de l’empereur romain Dioclétien, le site le plus visité du pays. Mais Split n’est pas qu’un musée à ciel ouvert, c’est aussi une ville dynamique, une étape incontournable dans un périple Mice, à portée de voix d’un chapelet d’îles et d’un arrière pays taillés pour l’incentive. CONGRÈS - EXPOSITION La ville ne possède pas de centre de congrès et il n’y a aucun projet inscrit pour les années à venir, ce que regrettent les hôteliers. Là, encore, comme à Dubrovnik, les hôtels occupent le terrain avec évidemment des capacités limitées. ÉVÈNEMENTIEL

Dans la veine de ce qui se fait à Dubrovnik, les lieux d’histoire et de culture ne manquent pas à Split, à commencer par le Palais de Dioclétien , une extravagante construction édifiée à partir de 295 où l’empereur se retira après son abdication en 305. Site le plus visité de la ville, il est aussi le plus protégé et à ce titre il n’est plus possible d’y organiser un évènement, même dans les caves, sauf autorisation exceptionnelle des autorités. Seules des expositions peuvent être envisagées dans ce cadre.

D’autres lieux sont heureusement plus accessibles à l’instar de la villa Dalmacija dans le secteur résidentiel de la ville où le maréchal Tito venait fréquemment en villégiature. L’ensemble de belle facture que l’on peut rejoindre en bateau témoigne de l’attachement que ce grand dirigeant communiste portait au luxe (cocktail et dîner pour 120 personnes), la Galerie d’Art Ivan Mestrovic , installée dans la luxueuse résidence d’été que le grand sculpteur fit édifier dans les années 30 sur la colline de Marjan, à l’ouest de la ville. Y sont exposée plus d’une centaine de ses œuvres dans les salons et le vaste parc (dîner dans les jardins pour 250 personnes), le Théâtre National Croate , en lisière du centre historique, le plus grand théâtre d’Europe du Sud avec une salle de 1000 places lors de son inauguration en 1893 (350 personnes en cocktail). Restaurants : le Zoi , dans l’enceinte du Palais de Dioclétien, une belle table de spécialités méditerranéennes avec terrasse (jusqu’à 100 personnes), Bokeria , au cœur de la vielle ville, un bistrot raffiné (100 personnes), Adriatic , à la marina, autre adresse réputée (spécialités croates et sud de l’Europe pour 120 personnes), Dvor , une jolie villa avec jardin en dehors du centre (carte méditerranéenne, 150 personnes). Notons que Split regorge de bars à vin dans sa partie historique où l’on peut prévoir un apéritif ou un after. En prime, Roof 68 , un superbe rooftop dans la vieille ville pour un verre en fin de soirée (300 personnes). ACTIVITÉS, VISITES Côté visites, l’attraction numéro un de Split, c’est évidemment le Palais de Dioclétien, gigantesque ensemble de 38500 m² qui a marqué le début de l’histoire de la ville avant d’être agrandi et remodelé au fil des siècles. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la cité fortifiée que l’on découvre de nos jours est un exemple unique d’architecture romaine de la côte orientale de l’Adriatique. Dans cette véritable ville, découverte de la porte d’Or, la plus impressionnante des quatre portes qui constituait l’entrée principale du palais, du péristyle – le cœur du palais – entouré de colonnes, de la cathédrale Saint-Domnius édifiée au vii e siècle, du Temple de Jupiter, à l’ouest du péristyle, gardé par un sphinx égyptien ou encore des salles souterraines voûtées qui constituent les fondations du palais. Ne pas manquer à l’ouest du palais la place de la Nation, centre névralgique de la ville aux xv e et xvi e siècles, où subsistent de belles façades gothico-Renaissance. Et la place de la République, une vaste esplanade bordée d’arcades néo-Renaissance qui lui donnent un air de place Saint-Marc. Une fois à l’extérieur de cet ensemble monumental, découverte de la promenade Riva, aménagée le long de la mer qui est le centre de la vie sociale locale. Autant de balades qui peuvent s’envisager sous la forme d’un rallye, avec thématique gastronomie ou shopping. Le Roof 68 Galerie d’Art Ivan Mestrovic

NUMÉRO 65 | NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2021

Made with FlippingBook - Online magazine maker