MeeT and TRaVeL MaG n°65 - septembre-octobre 2021

54 ©Franck_Hamon ©Franck_Hamon © Franck_Hamon

RENNES L’arrivée du train à grande vitesse en 2017 puis l’inauguration, dans la foulée, du Couvent des Jacobins en 2018 ont boosté Rennes en tant que destination de congrès et de convention. Dès la deuxième année de son exploitation, le nouveau centre de congrès a dépassé les objectifs de commercialisation qui lui avaient été fixés, preuve de l’opportunité de développer une telle vocation dans la « capitale » de la Bretagne,

comme la ville aime à se présenter. Et si les restrictions apportées par la crise sanitaire ont stoppé cet élan comme partout ailleurs, la destination ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Du 6 au 10 septembre, elle accueillait le Congrès Mondial de la Bio (OWC). Un bel évènement pour la reprise, qui confirme son potentiel international, lequel bénéficie d’une attractivité économique reconnue. Huit filières d’excellence, dont la santé, la cybersécurité et le numérique s’y épanouissent. Et ce dynamisme se lit aussi dans les transformations urbaines à l’œuvre depuis plusieurs années. Après la métamorphose réussie de la gare, le quartier d’affaires EuroRennes continue de redessiner le sud du centre ville, tandis qu’une seconde ligne de métro sera mise en service d’ici au printemps. Ce nouvel équipement bénéficiera aux Rennais et à la présence estudiantine, toujours prête à faire vibrer la ville, et contribuera à offrir aux évènements professionnels les meilleures conditions d’accueil. L’OFFRE MICE À 90 minutes de Paris en TGV et 1h du littoral, la ville comprend une variété croissante de sites propices aux rassemblements, dont le superbe centre de congrès du Couvent des Jacobins . La transformation de ce lieu datant du xiv e siècle a scellé pour le meilleur l’alliance du patrimoine ancien et de la modernité. Le lieu, qui dispose notamment de 2 auditorium de 400 et 1000 places, à l’acoustique parfaitement étudiée, se trouve sur la place Saint-Anne, fraîchement rénovée, garantissant une immersion dans le centre historique. Le parc des expositions situé près de l’aéroport, le Roazhon Park qui porte haut le rouge et le noir du Stade Rennais FC et vient de fêter ses 120 ans (nombreux espaces jusqu’à 700 m 2 ), ainsi que la Glaz Arena inaugurée il y a 2 ans, répondent également aux besoins de grands espaces. Plus spécifiques, le Centre Culinaire Contemporain , et le Poool , acteur au service des startup locales au sein de l’emblématique immeuble du Mabilay, ouvrent leurs portes en même temps que les clés de leurs éco-systèmes. Opérateur des services urbains de la ville, Citédia gère aussi 10 lieux d’évènement dont la Maison des Associations et le Camping des Gayeulles , qui enregistre un succès grandissant auprès des séminaires (18 lodges et une salle de réunion). C’est aussi dans la verdure que le Château d’Apigné accueille les évènements. À 10 minutes du centre, ce lieu ravissant combine une table gastronomique, 16 chambres 5 étoiles, et un pavillon modulable de 500 m 2 . Avec plus de 4 000 chambres d’hôtels disponibles, dont 1 400 en cœur de ville, le parc hôtelier, quoique modeste, est en progression. Il compte quelques adresses bien positionnées sur le Mice comme le Balthazar Hôtel & Spa , le Best Western Plus Isidore , le Saint-Antoine Hôtel & Spa et le Novotel Spa Rennes Centre Gare . L’offre culturelle foisonnante de la ville, qui cultive tout au long de l’année les festivités musicales et gastronomiques, les expositions d’art et le streetart, est un autre atout propre à inspirer de créative activités. Le tout sur un mode écoresponsable, car la ville s’est déclarée territoire pilote en vue de mettre en place la future norme Destinations Internationales Responsables.

La nouvelle gare de Rennes

BReTaGNe

Le Couvent des Jacobins

Château d’Apigné

MEET AND TRAVEL MAG

Made with FlippingBook - Online magazine maker