MeeT and TRaVeL MaG n°65 - septembre-octobre 2021

LES NOUVEAUTÉS Début octobre l’ancienne brasserie industrielle de Saint-Hélier a commencé sa nouvelle vie. Ce site resté sans affectation depuis 2005 a été transformé grâce à la volonté de Citédia d’en faire un lieu favorisant les transitions sociétales et écoresponsables, cela va sans dire. En plus d’abriter des entreprises engagées dans les questions de RSE et un restaurant (40 places), la Brasserie propose un espace d’évènement original : l’ancienne halle d’embouteillage offre de beaux volumes, de la lumière et une qualité acoustique irréprochable (550 places en conférence). Il est aussi question d’architecture au Paris-Brest , mais surtout de gastronomie. Ce restaurant ouvert par le chef triplement étoilé Christian Le Squer, peu de temps avant la crise sanitaire, a pris place dans la nouvelle gare. Il y a investi un espace splendide avec, à l’étage, une salle privatisable (20 à 30 places). Depuis début octobre, le restaurant est complété par le Paris-Brest Hôtel , à deux pas de la gare (43 chambres 3 étoiles). D’autres lieux, par ailleurs, ont fait leur apparition peu de temps avant la crise sanitaire. Comme Origines , qui s’est glissé dans les murs de l’ancien hôpital de l’Hôtel Dieu, en plein chantier de reconversion. Prévu pour occuper ses espaces actuels pendant 3 ans, ce lieu à l’ambiance non formatée, engagé dans une démarche écoresponsable, réunit des activités culturelles, une micro- brasserie, un restaurant et des salles d’escalade exploitées par The Roof. Sa grande cour arborée peut accueillir des évènements (jusqu’à 300 personnes) ainsi que l’ancienne chapelle. À 1,5 km du centre-ville, le MEM anime désormais les rives de la Vilaine où il a planté son chapiteau de type Magic Mirrors, à l’atmosphère festive et chaleureuse. On peut y tenir des conventions de 300 à 450 personnes, et investir ses installations extérieures aux beaux jours. Enfin, près de la gare, le nouvel immeuble Whoorks réunit 5 salles de réunion à la déco très étudiée. LES PROJETS Plusieurs investissements viendront étoffer le parc hôtelier ces prochaines années. Depuis le 5 octobre, on sait ainsi que l’ambitieux projet porté par Suitcase Hospitality sur la place des Lices portera l’enseigne Mama Shelter . Ce ne sera toutefois pas avant début 2023 que l’on verra le résultat de cette réhabilitation portant sur 5 bâtiments datant de 3 siècles différents. L’ensemble, qui se veut tout sauf classique, comptera 119 chambres, un spa avec piscine, un espace de séminaires, et 9 boutiques qui seront tenues par des commerces de bouche, pour intégrer le lieu dans la vie rennaise et valoriser l’artisanat local. Parmi ses 3 bars-restaurants, il proposera un restaurant panoramique qui promet une vue spectaculaire sur la place des Lices. La société de construction Legendre, qui mène ce chantier, est aussi celle à l’origine du futur hôtel EssenCiel , un projet à l’architecture totalement originale en train de voir le jour au Château des Pères , à Piré-Chancé. Situé à 25 minutes au sud de Rennes, ce domaine de 31 hectares proposait déjà des espaces de réunion, une orangerie de 1000 m 2 et un parc de 60 sculptures. Dès le printemps prochain, on pourra y dormir dans l’une des 42 chambres cocon qui s’élèvent de part et d’autre d’une structure verticale allant jusqu’à 28 mètres de haut, au milieu du potager. Cet « hôtel-arbre » offrira un confort 4 étoiles, un grand spa, et juste à côté, le restaurant gastronomique relocalisé dans une nouvelle rotonde. Au sein du château, deux nouveaux restaurants vont ouvrir (dont une rôtisserie cet automne), et les espaces de réunion vont passer de 4 à 8 salles. De quoi imaginer des séjours tout à fait évènementiels dans la verdure. Dans le centre de Rennes, en outre, la création d’un hôtel de 105 chambres qui serait exploité par Marriott Aloft , se dessine au sein du Palais du Commerce. Le chantier ne démarrera pas avant fin 2022 dans la mesure où il s’agit d’une transformation globale de cet édifice emblématique, propriété de La Poste. Le projet retenu, monté par le groupe Frey, prévoit une offre réunissant des commerces, des bureaux, des cafés et restaurants, un lieu de formation aux métiers de la cuisine et de l’hôtellerie et des activités de loisirs, dont l’un sera un espace muséal et évènementiel de la marque Lego.

©Citedia Event et Views Factory

La Brasserie Saint-Hélier

56 ©Legendre_Rennes @Thomas Pellan BReTaGNe

Le restaurant Paris-Brest by Christian Le Squer

Le MeM

Le futur hôtel l’EssenCiel

Le futur Mama Shelter

MEET AND TRAVEL MAG

Made with FlippingBook - Online magazine maker