MeeT and TRaVeL MaG n°65 - septembre-octobre 2021

SAINT-MALO L’attractivité naturelle dont jouit la cité corsaire ne faiblit pas, elle a d’ailleurs été renforcée par la ligne de TGV mettant la ville à 2h24 de Paris. Avec la baie du Mont Saint-Michel, c’est tout un territoire concentrant un riche patrimoine naturel, historique et gastronomique dont peuvent profiter les organisateurs d’évènement, et que les congrès internationaux ont identifié de longue date. Pour l’heure, la ville bénéficie à plein de la reprise, et se prépare déjà en vue de la prochaine Route du Rhum, fin 2022. L’OFFRE MICE Juste avant que la crise sanitaire ne se déclare, le palais des congrès Le Grand Large venait d’achever une profonde modernisation. Le chantier de 11,5 millions d’euros a permis de repenser l’ensemble du bâtiment pour rendre le un site plus fonctionnel, lumineux et élégant. La création de monte-charge et de cuisines autonomes par étage, notamment, apportent une efficience renforcée. De nouveaux espaces sont aussi apparus, dont une splendide rotonde offrant une vue somptueuse sur les remparts et l’océan. Ainsi paré pour l’avenir, Le Grand Large continue d’être la pierre angulaire du Mice dans la cité malouine, au côté du site d’exposition du Quai Saint-Malo , et de la salle du Phare à Saint-Coulomb. Sur le terrain évènementiel, plusieurs lieux évocateurs : la Demeure du Corsaire , hôtel particulier ayant appartenu à un armateur et corsaire, ouvert aux soirées en lien avec l’histoire malouine ; le Grand Aquarium , privatisable en soirée ; la Malouinière de la Ville Bague , à Saint- Coulomb, ou encore des navires de caractère comme le trois-mâts Le Français , ou les embarcations d’Étoile Marine et notamment l’Étoile du Roy , réplique d’une frégate corsaire de 1745. Pour la partie hébergement, Saint-Malo dispose d’environ 2500 chambres dont 900 à proximité du centre de congrès. Avec un gros porteur, le Grand Hôtel des Thermes , et des établissements bien positionnés comme Le Nouveau Monde . Enfin la Côte d’émeraude, la baie du Mont Saint-Michel et son arrière-pays offrent l’embarras du choix pour imaginer des activités dépaysantes. LES NOUVEAUTÉS ET PROJETS

©Manuel Clauzier

La chaîne bretonne Océania vient de débuter des rénovations au sein de l’ Océania Saint-Malo , l’un des deux hôtels qu’elle gère sur le Sillon et qui jouit d’un très bel emplacement. On pourra bientôt y découvrir un nouveau concept de chambre, et un espace bar-restaurant repensé. Non loin, le groupe BLH, qui n’a pas perdu de temps pour mettre la main sur quelques jolies adresses Mice en Bretagne, a racheté Le Grand Bé cet été. Cet établissement de 56 chambres a ouvert il y a 3 ans au sein de l’ancien édifice du Trésor public, intra-muros, et se distingue par son décor chic et audacieux. Des évolutions sont à prévoir, quoique cette reconversion soit déjà convaincante. Le groupe a également repris le GrandHôtel de Courtoisville , qui démarrera une phase de rénovation fin 2022, et le Royal Emeraude à Dinard. Par ailleurs les hôtels l’ Ar Iniz à Saint-Malo et La vallée à Dinard, viennent de rejoindre AR Collection Hotels, un nouveau regroupement d’établissements créé autour des valeurs de l’art de vivre cultivées par le chef Christian Le Squer et le sommelier Eric Beaumard, et dont le Paris- Brest à Rennes fait partie. À Dinard, le Novotel Thalassa entre dans une ère de changements suite à son rachat récent par le groupe For-Bzh. Cet hôtel de 170 chambres, réputé pour sa vue splendide notamment, s’apprête à quitter le giron d’Accor en janvier, puis à entamer 6 mois de rénovation totale à partir d’octobre 2022. Du côté de la baie de Cancale, ça bouge avec le Tuktuk du Port : cette flotte de petits véhicules électriques, floqués de rayures marines, peut être privatisée le temps d’une balade sur le port de Cancale, ainsi qu’à Dinard et Dinan (jusqu’à 50 passagers). À Cancale justement, la Ferme Marine est le seul site à accueillir des découvertes de l’activité ostréicole. Désormais elle propose un atelier portant sur les algues, et des pique-niques directement sur la plage. À 30 minutes de Saint-Malo et près de la gare TGV de Dol-de-Bretagne, le Domaine des Ormes poursuit son développement. Ce resort à la campagne propose un large éventail d’hébergements (hôtel, cottages, cabanes dans les arbres, camping 5*) dans un ancien domaine épiscopal. Avec 21 activités allant du golf à l’équitation, il y a en a pour tous les goûts, et l’évènementiel est une seconde nature chez les propriétaires, jamais à court d’idées. La dernière étant un dôme abritant un parc aquatique entouré d’une flore tropicale, où l’on peut imaginer des réceptions jusqu’à 300 personnes.

BReTaGNe

58

Le Palais Le Grand Large

Le Grand Bé

MEET AND TRAVEL MAG

Made with FlippingBook - Online magazine maker