MeeT and TRaVeL MaG n°65 - septembre-octobre 2021

OLIVIER COUTIN DIRECTEUR ÉXÉCUTIF EN CHARGE DE LA DIRECTION IMMOBILIÈRE CHEZ VIPARIS Propos recueillis par Nathalie Costa

M&T – Peut-on affirmer que la reprise est là et bien là ? Tous nos sites ont rouvert en juin dernier et, depuis, c’est en effet reparti avec un nombre de manifestations quasi identique à celui de 2019. Toutefois, nous constatons une diminution du nombre de visiteurs ou participants étrangers, sur tout non européens, lors des grands évènements internationaux. Les jauges sont davantage resserrées, en surface et en nombre d’exposants et de visiteurs. Or cette baisse du visitorat, si l’on en croit les exposants, est cependant compensée par sa qualité, les visiteurs qui se rendent sur les salons notamment sont davantage orientés business. De plus, de l’avis de tous, l’appétence à se retrouver, à partager une expérience en « présentiel » est bel et bien là. M&T – Comment se profilent 2022 et les années à venir ? Bien avant la crise sanitaire, nous avions déjà engagé une réflexion profonde sur l’utilisation optimisée de chacun de nos sites, sur leur évolution, sur les activités annexes nécessaires, qu’il s’agisse de restauration, d’hôtellerie, de services, d’accès, et sur l’activité principale qui déjà se transformait. La métamorphose de Paris Expo Porte

de Versailles, qui se poursuit, est en cela un exemple : le Hal l 6, ent ièrement revu, l’installation sur son toit de la ferme urbaine, d’un restaurant (Le Perchoir), d’un espace évènementiel (La Serre) et en face, la réalisation de 2 hôtels (Novotel et Mama Shelter). La crise ne fut qu’un effet

« accélérateur » de cette évolution. Le ressenti est qu’aujourd’hui les organisateurs, tant sur le plan national qu’international, sont de plus en plus exigeants. Ils souhaitent être rassurés quant à l’audience sur leurs manifestations et, si la destination Paris reste en cela un atout certain, nous continuons à repenser nos sites afin qu’ils soient mieux connectés et aussi accueillants et attractifs que possible pour les organisateurs, les exposants et les visiteurs. Nous nous devons d’anticiper le regain de l’activité dont le retour à la normale, selon nous, devrait s’établir en 2022-2023. Ce qui passe aussi par les projets du Grand Paris qui devraient faciliter les liaisons en transports en commun et donc les accès. En 2023 le RER E desservira ainsi le palais des congrès de la Porte Maillot tout comme le tramway d’ailleurs.

NUMÉRO 65 | NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2021

Made with FlippingBook - Online magazine maker