MeeT and TRaVeL MaG n°65 - septembre-octobre 2021

90 © Benjamin DUBUIS copy AiaLifeDesigners PaLaiS DeS CoNGRèS

TOURS Une note de 100/100 administrée par l’Afnor en août dernier est venue certifier les mesures et protocoles nécessaires pour garantir une sécurité maximale des clients, publics et exposants au palais des congrès et au parc des expositions de Tours. C’est une certification dont peut se vanter la destination tourangelle, qui fait d’ailleurs suite à celle obtenue début 2020, la norme ISO 20121 – développement durable. Des protocoles qui n’entravent en rien la convivialité du Vinci puisque ce dernier a ouvert le restaurant La Gallery, offrant ainsi la possibilité de se restaurer « bien et bon » in situ , grâce à des produits locaux et de saison. Une nouvelle offre qui devrait conforter le bien-être des visiteurs attendus en 2022 lors des manifestations déjà engrangées comme les Journées de recherche avicole en mars prochain (report de 2020 à 2021), la convention nationale Paprec en avril, ou encore, le symposium international ISOE/ CEPN en juin. Des évènements qui permettent d’ores et déjà d’envisager de belles perspectives en 2022 avec un business en nette progression : selon les prévisions, le CA devrait avoisiner les 10 millions d’euros vs 16 millions en 2019, 3,7 millions en 2020 et 6 millions en 2021. VALENCE C’est en centre ville qu’un nouvel équipement s’apprête à ouvrir. Début 2022, à seulement 15 minutes à pied de la gare centrale et 15 minutes de la gare TGV accessible en transport en commun, le palais des congrès et des expositions Jacques Chirac, c’est son nom, déploiera plus de 6900 m² d’espaces modulables d’exposition, pourvus de 2 espaces d’accueil indépendants, 4 halls d’expositions, un amphithéâtre de 500 places rétractable, 10 salles de réunion de 45 à 140 m², nombre d’espaces de convivialité, de bureaux et de salons, un jardin et une terrasse aménagée pour la tenue de réceptions. Cet outil dernière génération s’accommodera d’un parc hôtelier à la hauteur avec plus de 2 700 chambres sur l’agglomération, réparties entre des établissements économiques jusqu’à l’hébergement haut de gamme (16 chambres en 5*, 466 chambres en 4*, 1 005 chambres en 3* et 825 chambres en 2*) sans oublier une quarantaine d’hébergements insolites (cabanes, bulles, containers aménagés, roulottes, chambres sises dans des monuments classés ou d’anciennes boutiques, gare, péniche, etc.). Une aubaine aussi pour cette destination de la Drôme labellisée Terre de jeux 2024.

© Meta architectuur bureau

INTERNATIONAL BRUGES

Son ouverture est attendue en janvier prochain. Le futur centre de réunion et de convention de Bruges ou BMCC (Bruges Meeting & Convention Centre) s’est établi dans le cœur historique de la ville, par ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Conçu par l’architecte de renom Eduardo Souto de Moura, en collaboration avec le cabinet d’architecture anversois META, ce nouvel outil, voisin du Concert Hall Brugge, devrait déployer un vaste hall d’accueil (370 m²), un hall polyvalent et lumineux de 4500 m² en rez-de-chaussée – soit le plus grand espace évènementiel de Bruges – et une salle plénière modulable (514 sièges escamotables ou 257 x 2) baignée d’un f lot de lumière naturelle et f lanquée d’un foyer (174 m²). S’y ajouteront 12 salles de réunion modulables (de 25 à 80 places en théâtre) cernant un foyer commun de 391 m² ainsi qu’un espace de restauration (jusqu’à 499 places), sis au 4 e et dernier étage avec terrasse (176 m²), pour une vue imprenable sur la ville. Facilement accessible depuis la gare SNCB située quelques minutes à pied, cet équipement le sera aussi des hôtels, des restaurants et des attractions principales de la ville. Autre atout, sa conception quasi neutre sur le plan énergétique : outre l’utilisation de matériaux durables pour sa construction, il a été pensé pour s’adapter aux manifestations hybrides grâce à du matériel audiovisuel innovant de haute technologie, pour une exploitation optimale.

MEET AND TRAVEL MAG

Made with FlippingBook - Online magazine maker