Pétrosphère 2/14

Pétrosphère N o 2 / Juin 2014

SPOTS

Citernes enterrées à simple paroi: à assainir avant le 31 décembre 2014

Les propriétaires de citernes enterrées à simple paroi ont jusqu’à fin 2014 pour se mettre en conformité avec la réglementation. En les équipant d’une enveloppe intérieure (= citerne à double paroi) ou en les mettant hors service.

D epuis la modification de la loi sur la protec- tion des eaux, le 1 er janvier 2007, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) exige que toutes les citernes enterrées à simple paroi et les citernes à double paroi dépourvues de détecteur de fuites soient mises en conformité. D’ici au 31 décembre 2014, elles devront être équipées d’une double paroi et d’un détecteur de fuites. Le devoir d’exécution incombe aux can- tons. En revanche, la responsabilité de la mise en conformité dans le délai imparti est entière- ment du ressort des propriétaires. Près de 20 000 citernes sont concernées au niveau suisse. Comment procéder? Si votre bien immobilier dispose d’une citerne enterrée à simple paroi n’ayant pas encore été

mise en conformité avec la législation, il est temps d’agir. Prenez contact avec votre réviseur de ci- terne. Il vous expliquera comment procéder pour assainir votre installation. Ne tardez pas à le faire si vous voulez pouvoir respecter les délais. Te- nez compte également des conditions saison- nières, car de basses températures peuvent re- tarder le montage de l’enveloppe intérieure. En outre, une réserve de mazout importante com- pliquera les travaux d’assainissement. Bien que les cantons n’aient pas encore fixé les conséquences auxquelles les propriétaires imprévoyants devront s’attendre, il est temps de prendre contact avec votre réviseur de citerne.

Lors de l’assainissement d’une citerne enterrée à simple paroi, le réviseur de citernes est votre premier interlocuteur. Photo: Migrol

Habitat & Jardin: taillé sur mesure pour le public

d’immeubles, qu’il s’agisse de nouvelles constructions ou de rénovations. Le stand «Chauffer au mazout» était situé dans la halle dédiée aux solutions énergétiques. La plupart des questions ont porté sur le chauffage à mazout, la qualité des diffé- rents combustibles et les nouvelles chau- dières à condensation. Les visiteurs du stand ont pu s’informer en découvrant les installations exposées (cogénération [CCF], modèle d’assainissement pour ci- ternes, comparaison édifiante de la con- sommation de mazout d’une installation assainie avec une qui ne l’est pas), ou en s’adressant directement aux conseillers du stand. De plus, deux vols en hélicop- tère ont été tirés au sort dans le cadre du concours organisé cette année. CCF a attiré le public L’installation de cogénération (couplage chaleur-force) exposée par la société Co- Gen Sàrl a eu l’effet d’un aimant et attiré aussi un public désireux de se renseigner sur les chauffages à mazout et autres systèmes de chauffage modernes. Les installations de cogénération produisent

à la fois de la chaleur et de l’énergie élec- trique. Cette symbiose a beaucoup inté- ressé les visiteurs, car ces installations sont susceptibles de réduire notre dé- pendance de l’énergie nucléaire à moyen et long terme. De plus, les installations de cogénération ont un rendement éner- gétique très élevé. Les solutions combinant un chauffage à mazout avec des énergies renouvelables se profilent de plus en plus sur le marché. A Habitat & Jardin, on a pu notamment découvrir le chauffage à mazout à con- densation associé au bois (granulés, co- peaux ou bûches), à l’énergie solaire et même à des pompes à chaleur. Ces solu- tions sont proposées aussi bien dans des bâtiments neufs qu’à l’occasion de tra- vaux de rénovation. Elles sont souvent associées à de grands accumulateurs de chaleur. La sécurité d’approvisionnement que procure le stockage du mazout est ainsi combinée de manière idéale avec des énergies renouvelables. La tendance aux combinaisons se poursuit

Les visiteuses et visiteurs du salon Habitat & Jardin, qui se déroule chaque année à Lausanne, ont pu s’informer sur les questions liées à la construction, à l’aménagement intérieur, aux es- paces verts ainsi qu’aux techniques d’approvisionnement en énergie et à la domotique. H abitat & Jardin est le principal salon de Suisse romande s’adres- sant directement aux propriétaires De nombreuses discussions avec le personnel du stand portaient sur les avantages des chauffages à mazout modernes et l’indépendance énergétique qu’ils procurent. Photo: UP

Pour tout renseignement concernant le chauffage au mazout, nos bureaux régionaux se tiennent à votre disposition.

Bureau régional Zurich/Suisse centrale Beat Gasser Spitalgasse 5 8001 Zurich

Bureau régional Plateau suisse/Nord-Ouest

Bureau régional Suisse orientale/Grisons Moreno Steiger

Bureau régional Suisse romande Jean-Pierre Castella 1 /Martin Stucky 2 Chemin du Centenaire 5 1008 Prilly

Bureau régional Tessin

Markus Sager Fichtenweg 2

Giorgio Bergomi Via dei Gelsi 24 6826 Riva San Vitale T 091 648 19 94 F 091 648 36 63 M 079 922 42 63 bergomi@petrolio.ch

Rütihofstrasse 21 9052 Niederteufen T 071 278 70 30 F 071 278 69 71 M 079 213 73 15 steiger@erdoel.ch

5722 Gränichen T 062 842 85 72 F 062 842 85 73 M 079 213 73 14 sager@erdoel.ch

T 021 732 18 61 F 021 732 18 71

12 T 044 218 50 21 F 044 218 50 11 M 079 213 73 29 gasser@erdoel.ch

1 M 079 382 45 87 / 2 M 079 311 37 01 castella@petrole.ch/stucky@petrole.ch

Made with