Faire battre le coeur de notre région

région de battre

Faire

le coeur notre

CRÉDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE

région de battre

Faire

le coeur notre

Christian Valette Directeur Général

Bernard Pacory Président

Notre message

Nous sommes très heureux de vous présenter cet ouvrage. Il vous dévoile la plupart des actions de mécénat menées ces dernières années par notre Caisse régionale et sa Fondation d’Entreprise, prouvant combien le Crédit Agricole s’avère « plus qu’une banque» par son engagement solidaire. La meilleure voie pour qu’une entreprise réussisse durablement est la création de valeur partagée. Entreprise centenaire, le Crédit Agricole Mutuel Nord de France met année après année sa solidité financière au service de ses territoires, partageant et redistribuant en région au bénéfice de ses acteurs économiques et de ses habitants. Nous sommes fiers d’être responsables en prenant soin sur le long terme de nos clients et de notre territoire, nous sommes fiers de nous rendre utiles en soutenant des projets qui bénéficient au plus grand nombre. La puissance de notre modèle, aux statuts coopératifs et aux valeurs mutualistes, nous permet de rester le premier financeur de l’économie régionale, mais nous oblige aussi à répondre aux défis majeurs qui se posent à notre environnement, développant encore notre rôle social, inclusif et territorial. La création de notre Fondation en 2015 s’inscrit dans cette politique de responsabilité. Avec des moyens dédiés, elle soutient des projets d’intérêt général dans cinq domaines-clés pour le Nord et le Pas de Calais. Elle complète les nombreuses actions de proximité dans le parrainage sportif, culturel ou associatif que nos Caisses locales et équipes relayaient déjà au quotidien. Vous découvrirez quelques-uns de ces projets dans ces pages. Nous avons à cœur d’accompagner ceux qui mènent ces projets remarquables, mais aussi de les faire connaître et de susciter de nouvelles solidarités entre acteurs de bonne volonté. Ainsi, ce livre est un moyen de rendre hommage à nos porteurs de projets, de faire naître des envies et de créer des liens.

Nous vous souhaitons une très bonne lecture.

Édito - 3

P. 6 Culture & Patrimoine SAUVEGARDER ET VALORISER LE PATRIMOINE DE NOTRE RÉGION

P. 18 Inclusion & Lien social LUTTER CONTRE L’EXCLUSION ET L’ISOLEMENT

P. 34 Insertion par l’emploi AIDER LE RETOUR À LA FORMATION ET À L’EMPLOI DE PERSONNES QUI EN SONT ÉLOIGNÉES

P. 44 Éducation & Enseignement supérieur PROMOUVOIR L’ÉGALITÉ DES CHANCES ET L’EXCELLENCE PÉDAGOGIQUE

P. 52 Santé & Accès aux soins FACILITER L’ACCÈS AUX SOINS ET À DE NOUVELLES THÉRAPIES INNOVANTES

P. 60 Demain...

Restaurer les monuments historiques, enrichir les collections régionales, soutenir l’attractivité des équipements culturels et artistiques : nous avons à cœur de faire découvrir les trésors de notre territoire au plus grand nombre. Culture & Patrimoine SAUVEGARDER ET VALORISER LE PATRIMOINE DE NOTRE RÉGION

Détail de la Salle Sthrau, à Maubeuge.

1

4

En Hauts-de-France, le Nord et le Pas De Calais sont particulièrement riches de leurs 200 musées, dont 47 labellisés Musée de France . Le Crédit Agricole a très tôt considéré que soutenir ces équipements culturels structurants contribuait au développement socio-éco- nomique de son territoire. Ainsi il accompagne fidè- lement les trésors du Nord et du Pas de Calais: Musée Départemental de Flandre à Cassel, Musée de Bergues, Musée de Desvres ou Musée de la Chartreuse de Douai sont aidés par la banque, facilitant l’accès à la découverte culturelle d’un large public. Mécène Bâtisseur Exceptionnel du Louvre Lens et de sa Gale- rie du Temps , le Crédit Agricole Nord de France est aussi partenaire historique du LAM de Villeneuve d’Ascq et de la Convention décennale entre le Château de Versailles et le Musée d’Arras. Son appui peut prendre la forme de parrainages d’expositions mais aussi d’acquisitions ou de restaurations d’œuvres. Enfin, le Crédit Agricole accompagne les nombreuses actions locales qui font battre le cœur de sa région, festivals comme «Faites de la chanson à Arras» ou encore sons et lumières à Saint-Laurent-Blangy ou Montreuil-sur-Mer. (1) Exposition photo au Musée de la Chartreuse de Douai (2, 3 et 8) Palais des Beaux-Arts de Lille / (4) Musée du Louvre Lens et sa Galerie du Temps / (5 et 6) Musée de la Céramique de Desvres / (7 et 10) Musée Départemental de Flandre à Cassel / (9) Musée des Beaux-Arts d’Arras LE CRÉDIT AGRICOLE, SOUTIEN ENGAGÉ DE LA «RÉGION DES MUSÉES»

7

2

3

9

5

6

8

10

THÉÂTRE À L’ITALIENNE / SAINT-OMER Le Moulin à café recommence à tourner Depuis septembre 2018, les Audomarois peuvent à nouveau profiter de leur Moulin à café. C’est ainsi qu’est surnommé le théâtre à l’Italienne de Saint- Omer qui a été fermé pendant 40 ans au public. Représentant un ensemble architectural et scénique exceptionnel, cette salle magnifiquement décorée a vu de nombreux travaux s’effectuer en son antre, mais aussi autour de lui par la municipalité. Ce bâtiment, qui fut également une halle échevinale puis une mairie, a bénéficié d’une rénovation de la Machinerie ancienne de la scène grâce à l’aide de la Fondation du Crédit Agricole. Cette partie repré- sente le plus vieil ensemble technique de ce genre en France, avec celui du Théâtre de Marie-Antoinette à Versailles.

10 - Culture & Patrimoine

SALLE STHRAU / MAUBEUGE Un joyau Art Déco reprend vie La Salle Sthrau représente beaucoup pour les habi- tants et lamunicipalité deMaubeuge. Ce chef-d’œuvre Art Déco, construit en 1624, a malheureusement dû fermer en 1998 pour subir des travaux de rénova- tion jusqu’en novembre 2018, date de sa réouverture publique. Déjà restaurée dans les années 20 par les frères Lafitte suite aux dégâts causés par la Première Guerre mondiale, cette ancienne chapelle du Collège des Jésuites possède plusieurs éléments patrimoniaux remarquables. Une verrière ellipsoïdale, un plafond voûté, des éléments vitrés et une ferronnerie travaillée, mais également des peintures représentant la vie de la cité. Ces dernières ont pu être reprises grâce au soutien de la Fondation. Les Maubeugeois peuvent désormais profiter pleinement de ce joyau architectural.

Culture & Patrimoine - 11

ÉGLISE SAINT-JOSEPH / ROUBAIX Un trésor unique va rouvrir ses portes à Roubaix L’église Saint-Joseph constitue le seul monument classé de Roubaix, de nombreux autres étant «seulement » inscrits. Bâti au XIX e siècle, cet édifice regorge de décors aussi riches les uns que les autres. Il suffit de lever les yeux pour observer des fresques représentant les saints catholiques mais également l’histoire de la ville. Les piliers de l’église reproduisent quant à eux les motifs des métiers à tisser Jacquard, rendant hommage au travail des ouvriers du textile pour qui ce lieu de culte du quartier de l’Alma-Fontenoy avait été conçu. Après plusieurs années de travaux, dont la rénovation des peintures du chœur soutenue par le Crédit Agricole, l’église va rouvrir ses portes en 2020, juste avant que l’Orgue ne se mette à résonner à nouveau.

12 - Culture & Patrimoine

CHARTREUSE DE NEUVILLE / NEUVILLE-SOUS-MONTREUIL Le plus grand chantier monument historique de France La Chartreuse de Neuville, dans le Montreuillois, a connu une histoire riche et mouvementée. Inscrit aux monuments historiques, le bâtiment fut hos- pice-asile jusqu’en 2000 puis peu à peu laissé pour compte, sans réel entretien. En 2008, un partenariat public-privé-associatif décide de lui redonner vie en se lançant dans un vaste travail de restauration. Réu- nissant pas à pas les fonds nécessaires, la Chartreuse redevient un Centre patrimonial, religieux et historique unique en son genre. La rénovation du site représente aujourd’hui le plus grand chantier des monuments his- toriques de France. Les Fondations du Crédit Agricole participent depuis 2015 à cette initiative en aidant à la remise en état de l’Ermitage en «U» du Père Chartreux ainsi que du Grand Cloître.

Culture & Patrimoine - 13

CARILLON DE BERGUES Pour que Bergues sonne à nouveau

Bergues est aujourd’hui l’une des villes les plus visi- tées du Nord de la France. Cette popularité est due en grande partie au film Bienvenue chez les Ch’tis sorti en 2008. Les touristes apprécient notamment la visite de son beffroi, inscrit aux monuments historiques et classé par l’UNESCO. Ce dernier possède un panorama unique sur la région et donne également accès à la cabine du carillonneur et à sa galerie vitrée. Depuis quelques années, ce haut-lieu touristique présente des dangers pour la sécurité des visiteurs et des pas- sants, ayant mené à la fermeture du beffroi et à l’arrêt du carillon en septembre 2017. Un vaste programme de rénovation, soutenu par la Fondation, est en cours afin de consolider la structure du bâtiment tout en aménageant les salles ouvertes au public. Bientôt les 50 cloches du carillon sonneront à nouveau.

14 - Culture & Patrimoine

ABBAYE DE VAUCELLES L’Abbaye de Vaucelles n’est plus en ruine Située à quelques encablures de Cambrai, l’Abbaye de Vaucelles possède des caractéristiques hors du commun. XIII e fille de Clairvaux, fondée en 1132 par Saint-Bernard, elle fut l’une des plus grandes abbayes cisterciennes d’Europe, atteignant jusqu’à 20 hectares et son église recouvrant la même sur- face que Notre-Dame de Paris. Après avoir été ravagée par la Révolution et la Première Guerre mondiale, l’abbaye est tombée peu à peu en ruine jusqu’aux années 70, décennie pendant laquelle l’as- sociation de la famille Lagoutte entama sa restaura- tion progressive. Aujourd’hui possession du Conseil Départemental du Nord, l’Abbaye a l’ambition de devenir un centre culturel avec un programme de rencontres thématiques de premier plan.

Culture & Patrimoine - 15

1

3

4

6 7

2

Banque de proximité, le Crédit Agricole a toujours pris en compte l’environnement dans ses activités. Aujourd’hui, il veut aller plus loin : ses actions régio- nales visent en particulier à la préservation de la bio- diversité et à l’amélioration du cadre de vie de ses habitants. Plantations en forêt avec l’ONF, soutien à la préservation du paysage remarquable du Grand Site des 2 Caps, développement du jardin botanique Ajaboflora à Arras, partenariat avec l’Opération Hauts-de-France propres et bientôt projet Vavilov (voir page 60) : le Crédit Agricole Nord de France a fait de l’environnement une priorité de son engagement citoyen. PROTÉGER L’ENVIRONNEMENT ET LA BIODIVERSITÉ SE CONSTRUIT CHAQUE JOUR DANS LES TERRITOIRES

5

(1, 2 et 6) Grand Site des 2 Caps / (3) Jardin Ajaboflora (4) Hauts-de-France propres / (5 et 7) Opération ONF dans la forêt et le marais de Phalempin

Œuvrer à la cohésion sociale, au vivre ensemble et à la création de valeur partagée, sans oublier les plus fragiles ou les territoires délaissés : le Crédit Agricole fait de l’accompagnement social un axe-clé de son engagement solidaire. Inclusion & Lien social LUTTER CONTRE L’EXCLUSION ET L’ISOLEMENT

Rencontre chez TA1AMI, Lille.

ASSOCIATION DE L’ARCHE / LILLE MÉTROPOLE Habitat partagé : une Arche rénovée Permettre aux adultes atteints de handicap mental de vivre avec les assistants qui les accompagnent au quotidien : tel est le cœur du projet de L’Arche, fon- dée par le Canadien Jean Vanier en 1964. Depuis, 152 de ces communautés ont été créées dans 37 pays, regroupant chacune plusieurs foyers de vie ou d’hé- bergement ainsi qu’un lieu de travail ou d’activités de jour. Mais pour assurer les fonctions et l’atmosphère familiale de ces structures, encore faut-il disposer de murs adaptés. Dans la communauté de Wambrechies, en périphérie de Lille, l’un des trois foyers montrait des signes de fatigue. Aujourd’hui reconstruit, il abrite désormais un large espace collectif, symbole du «vivre ensemble» cher à l’association.

20 - Inclusion & Lien social

THÉATRE DU NORD / LILLE Le théâtre de tous les possibles

Durant une saison, en 2017, vingt jeunes issus de tous les quartiers de Lille et sa périphérie ont préparé grâce aux équipes du Théâtre du Nord (dirigé par Christophe Rauck) un spectacle inédit. Présentée à Lille, à Paris ainsi qu’en Espagne, cette production intitulée 2017 comme possible , a regroupé des adolescents de tous horizons dont deux jeunes réfugiés. Ces derniers ont eu la chance de pouvoir travailler avec un metteur en scène et un chorégraphe pendant plusieurs mois. Le but était de pouvoir donner la parole à des publics éloi- gnés du théâtre et notamment les jeunes générations, tout en les sensibilisant à l’art et à la culture par un rapprochement avec une institution reconnue.

Inclusion & Lien social - 21

LES CONCERTS DE POCHE / NORD ET PAS DE CALAIS «Si tu ne vas pas à Schubert, Schubert viendra à toi ! » Depuis plus de douze ans, les Concerts de Poche donnent l’occasion aux habitants de zones rurales ou urbaines délaissées de voir de grands musiciens en live , dans leurs communes. Ces événements, préparés en amont avec les enfants et/ou personnes de maisons de retraite ou issus de centres sociaux, permettent à de nombreux spectateurs de découvrir la culture et la musique classique ou jazz. C’est pour beaucoup un véri- table choc esthétique qui peut déboucher sur la pratique d’un instrument et une inscription en école de musique ou en Conservatoire pour les plus jeunes. Grâce à la Fondation du Crédit Agricole, ce sont de nombreuses communes du Hainaut, de l’Avesnois et des alentours de Lille qui ont pu bénéficier d’un tel dispositif.

22 - Inclusion & Lien social

ASSOCIATION DOWN’UP / ARRAS La maison du bonheur se trouve à Arras Aprèsl’ÎlotBonSecoursd’Arrasetses70appartements, l’association Down’Up poursuit son travail d’insertion sociale et professionnelle des jeunes trisomiques, déficients mentaux et personnes âgées en implantant un nouvel immeuble sur la ville. Cette maison Vis ta vie propose aux bénéficiaires un logement adapté et un réseau de partenaires et d’équipements associatifs

spécialement étudiés comme un espace Cuisine & Nutrition. Constituant le «premier investissement territorial de l’autonomie sociale, au service des per- sonnes fragilisées d’Arras», cet ensemble unique en France constitue une alternative viable aux établisse- ments fermés et stigmatisants, en donnant l’accès à une vie autonome à de nombreuses personnes.

Inclusion & Lien social - 23

ASSOCIATION HANDIESPACE / BÉTHUNE Un jardin qui fait du bien

S’il réjouit l’œil, le beau vient aussi réconforter l’âme, détendre l’esprit, éveiller les sens. Des vertus essen- tielles à tous, dont HandiEspace entend faire profi- ter les personnes handicapées. L’association conçoit ainsi des aménagements intérieurs et extérieurs, qu’elle réalise dans les lieux de vie des intéressés en privilégiant une démarche pédagogique. Jardins à thèmes, mobiles, sculptures ou potagers, les pro- jets sont nombreux et ambitionnent tout à la fois l’amélioration du cadre de vie et la stimulation des capacités sensorielles, motrices et intellectuelles. A la maison d’accueil spécialisée de Béthune, c’est un jardin sensoriel traversé par une allée carrossable qui a vu le jour, ouvert à tous et accessible à chacun.

24 - Inclusion & Lien social

ASSOCIATION LES PETITES CANTINES - ENSEMBLE C’EST BON / CROIX Une table d’hôte au grand coeur

La Petite Cantine de Croix permet de lutter contre l’isolement. Lancé en 2018 et constitué en association Ensemble c’est bon, cet établissement est le premier d’une longue sériedePetites Cantines qui devraient voir le jourdans l’Hexagone. Unebelleréussitepour ceprojet créé en 2015 à Lyon par Diane Dupré la Tour et Etienne Thouvenot. Ces derniers ont eu l’idée d’implanter, au cœur d’un quartier mixte, une cantine construite au pied d’un immeuble avec une cuisine ouverte. Les habitants viennent y confectionner des repas qu’ils partagent tous ensemble. Intégrant à chaque fois un salarié soutenu par 3 ou 4 bénévoles, Les Petites Can- tines luttent contre l’isolement et favorisent la mixité intergénérationnelle et sociale.

ASSOCIATION HABITAT & HUMANISME / DOUAI Pas sans toit Créée à Lyon en 1985 par Bernard Devert, profession- nel de l’immobilier devenu prêtre, l’association Habitat et Humanisme s’engage contre l’exclusion et l’isole- ment des personnes en situation de précarité, s’atta- chant à favoriser les liens sociaux au cœur des villes. Le Crédit Agricole en est un partenaire de longue date, qui vient de financer la réhabilitation d’un logement tourquennois destiné à une famille monoparentale en difficulté. La Fondation Crédit Agricole accom- pagne également un ambitieux projet de résidence intergénérationnelle à Douai, prévu en lieu et place de l’ancien Carmel. Destiné à favoriser la mixité sociale,  Le Jardin du Carmel proposera 37 logements et des lieux de vie collectifs conjuguant indépen- dance, convivialité et solidarité.

26 - Inclusion & Lien social

ASSOCIATION A.G.I.R. EN WEPPES / NORD L’intégration par la langue

Membres de la minorité chrétienne menacée par Daech dans leur Irak natal, ils ont dû fuir leur pays. Réfugiés en France, ils ont désormais tout à recons- truire. Pour leur permettre de s’insérer dans la région lilloise, l’association A.G.I.R. (Accueillir, guider, insérer les réfugiés) en Weppes développe depuis 2015 un réseau d’entraide complet : hébergement dans des familles d’accueil, aide aux démarches administra- tives et à la recherche d’emploi, financement du permis de conduire… Soucieuse de privilégier l’au- tonomie des personnes accompagnées, l’association s’investit tout particulièrement dans l’enseignement du français. Elle reçoit à cet égard le soutien de la Fondation, qui finance les cours d’approfondisse- ment pour une trentaine de réfugiés.

Inclusion & Lien social - 27

ASSOCIATION VOISIN MALIN / LILLE-SUD De porte à porte

Pour lutter contre la fragmentation des liens en quartiers prioritaires, Voisin Malin crée des réseaux d’habitants référents : les voisins malins. Ces derniers viennent à la rencontre de leurs voisins d’immeuble, en porte à porte, afin de leur donner des informations utiles sur leurs droits et écouter leurs ressentis et besoins. A Lille-Sud, l’Association a récemment visité 1000 foyers, grâce à l’aide du Crédit Agricole et de

Pôle Emploi en lien avec les centres sociaux du quar- tier. L’idée : expliquer aux habitants leurs droits et les dispositifs pour accéder à la formation et à l’emploi. Parallèlement, Voisin Malin développe le réseau fémi- nin des Voisines, qui permet à de nombreuses mères de s’investir pour leur quartier avec fierté. Un véritable ciment nouveau pour renforcer les liens de proximité.

28 - Inclusion & Lien social

LES AGRI URBAINS DU HAINAUT / VALENCIENNES Des urbains aux mains vertes Se former à la bonne alimentation, à la biodiver- sité à travers le travail d’une terre non polluée dans son propre quartier, c’est ce que l’Association AUH (Agri-Urbains du Hainaut) a mis en place depuis 2017 dans sa ferme urbaine. Située à proximité des quar- tiers prioritaires de Valenciennes, cette installation inédite permet aux habitants de venir travailler béné- volement sur les techniques de production agricole et aux personnes en insertion de se former et de se faire accompagner vers un projet professionnel - avec pour but de redonner à terme la gouvernance du projet aux habitants. La Fondation du Crédit Agricole aide la ferme à travers l’acquisition de matériel d’élevage comme des poulaillers ou des ruches. Au bout de 5 ans, un Comité Scientifique évaluera la démarche en vue de la multiplier dans la France entière.

Inclusion & Lien social - 29

ASSOCIATION TA1AMI / LILLE Avoir un bon copain

La solitude est un défi social majeur – en témoignent l’instauration, le 23 janvier 2018, de la première journée mondiale des solitudes et les résultats d’une étude menée pour l’occasion par l’institut BVA, selon laquelle 44 % des Français ressentiraient régulière- ment un sentiment d’isolement. Pour lutter contre celui-ci, l’association TA1AMI met en relation un «ami bénévole» avec une personne en grande solitude et organise pour le binôme de nombreuses activités – lecture, discussions, visites culturelles, etc. Attachée à garantir la diversité générationnelle et l’accompagnement de longue durée, l’association lilloise a obtenu, entre autres récompenses, le Prix national du magazine Notre Temps.

30 - Inclusion & Lien social

FRANCE ALZHEIMER / HERSIN–COUPIGNY Pour ne pas les oublier En combattant la maladie, l’Association France Alzheimer multiplie les actions afin d’aider tout autant les malades que leurs familles et leurs proches. À Hersin-Coupigny, l’antenne France Alzhei- mer 62 s’appuie sur 30 bénévoles très impliqués. La Fondation du Crédit Agricole a décidé de sou- tenir l’association dans le développement de deux

nouvelles actions : l’installation de cafés-mémoire sur le littoral et la mise en place d’une halte-relais itinérante dans les zones rurales du Pas de Calais. Ces deux dispositifs, des premières en France, per- mettent d’aller à la rencontre des familles isolées, touchées par la maladie neurodégénérative la plus fréquente dans l’Hexagone.

Inclusion & Lien social - 31

1

LE SPORT COMME ECOLE DE LA VIE

Le Crédit Agricole accompagne depuis très longtemps ceux qui font vivre le sport et ses valeurs. Cette his- toire a débuté avec le football il y a plus de 40 ans. Ce sont aujourd’hui 27 sports accompagnés, plus de 2000 clubs soutenus chaque saison et 6000 collaborateurs et administrateurs impliqués bénévolement dans le sport en région. Plus qu’un loisir, le sport est un des moteurs du « vivre ensemble », c’est aussi une école qui permet à chacun de se réaliser, de grandir et d’avancer dans la vie. Les valeurs qu’il porte sont riches d’enseigne- ments: dépassement de soi, estime de soi, humilité, respect, gestion de la pression, mais aussi apprentis- sage de l’échec (et du succès), capacité à faire face… Le Crédit Agricole Nord de France soutient de nom- breuses actions sportives aux côtés des clubs, éduca- teurs et bénévoles tant dans le domaine du football (professionnel ou amateur), du cyclisme que du judo. Il accompagne également, avec sa Fondation, des associations innovantes telles Comme les Autres ou Sport dans la Ville, qui œuvrent par le sport à l’inser- tion sociale et professionnelle, respectivement des per- sonnes handicapées ou des jeunes issus des banlieues. (1 et 2) Sport dans la ville / (3, 5 et 6 ) Comme les autres (4) Tournoi de judo de minimes à Lens / (7) Course cycliste Les 4 jours de Dunkerque

4

6

2

3

Comme les Autres Comme les Autres accompagne sur la durée, par la pratique du sport intensif puis le suivi individuel et collectif, des personnes handicapées suite à un ac- cident de la vie ou atteintes de sclérose en plaques. Après Bordeaux ou Lyon l’Association, qui fait face à une très forte demande, s’implante en Hauts-de- France et démarre son activité à Villeneuve d’Ascq. Comme les Autres a obtenu en 2016 le label La France s’engage du Gouvernement pour son action innovante. Sport dans la ville Créée en 1988, Sport dans la Ville est la principale association d’insertion par le sport en France. L’en- semble des programmes mis en place par l’associa- tion permet de favoriser l’insertion sociale et pro- fessionnelle de jeunes issus de quartiers prioritaires. A Roubaix, deux centres sportifs accueillent 130 jeunes âgés de 6 à 25 ans pour des activités spor- tives : football, basket, musculation. L’animation des séances sportives par les éducateurs de Sport dans la Ville permet aux jeunes de l’association d’intégrer des valeurs telles que le respect, l’esprit d’équipe, l’assiduité, la politesse, l’investissement personnel indispensable à leur insertion sociale et profession- nelle future. La Fondation Crédit Agricole Nord de France finance la création de 5 terrains de sport en Métropole lilloise puis à Lens.

5

7

Insertion par l’emploi

Lutter contre la fatalité du chômage de longue durée, aider à lever les freins à l’emploi (qualification, mobilité, handicap, différence) : un enjeu essentiel au territoire du Nord et du Pas de Calais et de ses habitants, dans leur diversité. AIDER LE RETOUR À LA FORMATION ET À L’EMPLOI DE PERSONNES QUI EN SONT ÉLOIGNÉES

L’Association Vestali, à Liévin et Wingles.

FERME DES VANNEAUX / ROOST-WARENDIN La ferme de tous les possibles

Depuis 1991, la Ferme des Vanneaux, site important d’insertion par l’emploi, accueille chaque année près de 150 salariés en formation professionnelle. Cette structure du groupe Sauvegarde du Nord développe de nombreuses activités. On y trouve du maraî- chage, de la restauration-traiteur, des animations pédagogiques mais aussi la gestion d’espaces natu- rels sensibles. Ces différents projets permettent à chacun de venir exploiter pleinement son potentiel tout en se réinsérant durablement dans la société. La Fondation du Crédit Agricole soutient le projet de développement de la Ferme à travers l’installation d’une Ruche qui dit oui, d’un vestiaire solidaire ainsi que dans l’aménagement d’un point de vente ouvert sur la rue. Elle finance également le développement de l’activité maraîchère et de la ferme pédagogique.

36 - Insertion par l’emploi

ENTREPRISE ADAPTÉE COMPÉTHANCE / VILLENEUVE D’ASCQ Valoriser le potentiel des Asperger dans les métiers du numérique

Tout part d’un constat : des milliers de postes dans l’informatique ne sont pas pourvus en France, alors même que nombre de personnes en situation de handicap mais à potentiel restent éloignées de l’emploi faute de formation. Pour permettre aux secondes d’accéder aux premiers, Compéthance s’est intéres- sée aux autistes Asperger, dits «autistes de haut

niveau», dont la pensée logique et analytique sied parfaitement au numérique. Et c’est pour eux que l’entreprise a mis au point une formation spécifique sur ces métiers, aujourd’hui en plein développement. Un accompagnement sur mesure et gratuit, au terme duquel les stagiaires trouveront un emploi de déve- loppeur en CDI.

Insertion par l’emploi - 37

Du côté de Montreuil-sur-Mer, sur la commune de Beutin, l’association CIPRES (Chantier d’Insertion Professionnelle Relais Emploi Solidarité) lutte acti- vement contre l’exclusion sociale et professionnelle. Elle développe depuis plus de 20 ans plusieurs activi- tés permettant à de nombreuses personnes de s’in- sérer dans les métiers du bâtiment ou de l’environ- nement. Depuis peu, la structure s’est lancée dans le recyclage de pain, un projet mêlant habilement transition écologique et retour à l’emploi pour plu- sieurs femmes. Le pain est récupéré puis transformé en chapelure à destination de la consommation animale. Cette nouvelle activité est unique dans un rayon de 100 kilomètres et particulièrement bienvenue en milieu rural. CIPRES / MONTREUIL-SUR-MER Du pain sur la planche

38 - Insertion par l’emploi

L’Établissement de Santé Mentale Lille Métropole (EPSM), implanté à Armentières, poursuit un pro- jet innovant et inédit avec ses jeunes patients. Les équipes de l’EPSM suivent 21 000 personnes dont 400 ont moins de 30 ans. Pour elles, elles ont réfléchi à un projet thérapeutique qui soit à la fois un restaurant et un outil d’insertion professionnelle, l’Estaminet EPSM D’ARMENTIÈRES / ESTAMINET DU MOULIN À HALLUIN De patient à restaurateur

du Moulin à Halluin. Via les métiers de la cuisine et du service en salle, ce projet a pour objectif final le retour à l’emploi des jeunes patients souffrant de troubles psychiatriques. Cette démarche, destinée à devenir pérenne, est soutenue par la Fondation du Crédit Agricole qui finance l’aménagement de la cuisine d’un ancien moulin, encore dans son jus.

Insertion par l’emploi - 39

ASSOCIATION VESTALI / LIÉVIN ET WINGLES La couture a la fibre solidaire

Le textile est une grande histoire, dans le Nord. Et c’est en tirant sur ce précieux fil que Vestali a choisi de lutter contre l’exclusion, formant et insérant des femmes en situation précaire. Une seconde vie pour des pièces textiles collectées, recyclées et cousues, et un nouveau départ pour les bénéficiaires de ce chantier d’insertion, qui développent leurs compé- tences en retouches, confection et vente dans les deux boutiques de l’association. Toutes bénéficient également de l’action du réseau Tissons la solidarité auquel appartient Vestali : outre la collaboration de stylistes de Maisons de luxe s’engageant à partager avec elles leur savoir-faire, les petites mains par- ticipent aux créations de la griffe recyclée née du réseau et parrainée par Christian Lacroix.

40 - Insertion par l’emploi

TERRITOIRE ZÉRO CHÔMEUR DE LONGUE DURÉE / LOOS Pas de fatalité pour l’emploi Initié par l’association ATD Quart-Monde, le projet Territoire zéro chômeur de longue durée ambi- tionne de lutter contre le chômage de longue durée en testant un nouveau dispositif : partir à la fois des compétences des personnes sans emploi et des besoins de la zone où elles habitent pour créer des postes utiles en CDI. Parmi les dix territoires nationaux retenus pour expérimenter le projet, la Métropole lilloise a créé une Entreprise à but d’emploi, baptisée La Fabrique de l’Emploi, dans les communes de Tourcoing et de Loos. Plus de 120 volontaires ont d’ores et déjà été embauchés depuis 2017 pour travailler, entre autres exemples, dans des épiceries solidaires, des ressourceries ou dans le maraîchage urbain.

Insertion par l’emploi - 41

ENTREPRISE MÉTAL INSERTION / LA MADELEINE Métallurgie, mode d’emploi Apprendre en faisant. Tel est le credo d’Entreprise Métal Insertion, PME madeleinoise offrant un che- min vers l’emploi aux personnes en situation d’ex- clusion. EMI accueille ainsi tout à la fois des jeunes sans expérience, des adultes en voie de réinser- tion et des primo-arrivants, à qui elle dispense son savoir-faire en matière de métallerie. Leur projet : la maîtrise du métier d’assembleur-soudeur, porteur dans le secteur industriel de la région. Si les résul- tats sont prometteurs, il manquait à l’entreprise un coup de pouce pour permettre son développement. C’est désormais chose faite grâce à La Fondation, qui a financé l’acquisition d’un nouveau matériel de levage, entraînant la création de plusieurs emplois.

42 - Insertion par l’emploi

ASSOCIATION LA BOUQUINERIE DU SART / VILLENEUVE D’ASCQ Tourner la page de la précarité

Dynamisé par la crise économique, le marché de l’occasion ne profite pas qu’aux consommateurs soucieux d’acheter responsable. Il représente aussi une opportunité d’emploi pour tous ceux qui en manquent. Consciente de l’engorgement subi par les centres d’hébergement de la Métropole lilloise, la Bouquinerie du Sart a décidé de travailler de concert avec eux : l’entreprise sociale reçoit les candidatures de leurs pensionnaires sans domicile et propose de les accueillir dans son atelier d’insertion profession- nelle. Chargés de la collecte des produits (livres, CD et DVD), de la logistique en entrepôt ou de la prépa- ration et de l’expédition des commandes, les volon- taires trouvent ainsi la possibilité de repartir vers une nouvelle vie – et un logement décent.

Insertion par l’emploi - 43

Soutenir les projets de réussite éducative, les enseignements innovants, lutter contre la fracture sociale et technologique : le Crédit Agricole investit durablement pour l’avenir des jeunes de son territoire. Éducation & Enseignement supérieur PROMOUVOIR L’ÉGALITÉ DES CHANCES ET L’EXCELLENCE PÉDAGOGIQUE

Le cours la Cordée , à Roubaix.

ÉCOLE LA CORDÉE / ROUBAIX Tous premiers à La Cordée

Lutter contre le décrochage scolaire, faire de l’école un outil d’intégration, sont des enjeux majeurs. Pour promouvoir l’égalité des chances s’est ouverte à Roubaix l’École la Cordée, membre du réseau Espérance banlieues, dont l’objectif est le dévelop- pement d’établissements scolaires indépendants, adaptés à la spécificité de ces quartiers. Gérée par une association laïque, La Cordée ambitionne que tous ses élèves sortent de primaire en sachant lire, écrire et compter. Elle développe par ailleurs une École des parents destinée à favoriser le vivre ensemble en associant les parents à la réussite de leurs enfants.

46 - Éducation & Enseignement supérieur

ASSOCIATION LA CLÉ / LILLE Alphabétisation : une méthode pour les parents d’élèves Pour qui ne maîtrise pas suffisamment la langue du pays qu’il habite, pointent le risque d’isolement, le spectre de la précarité économique, mais aussi la difficulté à faire valoir ses droits et à exprimer ses besoins. Des freins qui alimentent les tensions sociales, observées parfois dans certains quartiers ou écoles. D’où l’initiative de La Clé (Lille Association Compter Lire Écrire), qui dispense des cours d’alpha- bétisation d’urgence à destination de parents d’élèves afin de développer la parentalité. L’enseignement, conçu autour de documents relatifs à la scolarité des enfants, a rencontré un tel succès que l’association a décidé de lancer une malette pédagogique regroupant ses supports. Elle a été diffusée à 500 exemplaires en Métropole lilloise via les écoles.

Éducation & Enseignement supérieur - 47

ASSOCIATION MOTS ET MERVEILLES / AULNOYE-AYMERIES Une médiathèque à domicile

Spécialisée dans la lutte contre l’illettrisme, l’asso- ciation Mots & Merveilles aide depuis plus de dix ans au (ré)apprentissage de la lecture et de l’écriture. Elle se lance aujourd’hui un nouveau défi : partir à la ren- contre des habitants des zones rurales, souvent peu mobiles. Au centre du projet, une médiathèque en kit proposant divers outils : livres, ebooks, liseuses, jeux autour de la lecture et de l’écriture, etc. Aisé- ment transportable, cette  Idea Box connectée est conçue en amont des visites, selon la spécificité de chaque ville et les besoins de ses habitants. Une ini- tiative aussi innovante qu’essentielle pour la région des Hauts-de-France – la plus touchée par le fléau de l’illettrisme.

48 - Éducation & Enseignement supérieur

PLATEFORME PRÉSAGE / NORD ET PAS DE CALAIS Jeux de rôle pour futurs médecins Essentiel, le lien de confiance entre patients et soi- gnants peut être mis à mal, par une erreur de dia- gnostic ou une annonce mal formulée par exemple. C’est notamment le cas avec de futurs parents : à Lille, environ 10% des malformations fœtales échap- paient ainsi à l’œil des médecins par manque de matériel et/ou de formation adaptés. Pour améliorer

le diagnostic comme la manière de l’expliquer aux familles, l’Université de Lille a développé, au sein de sa plateforme de formation Présage, un simulateur d’échographie dernier cri. Un précieux outil permet- tant, au travers de jeux de rôle, de mises en situation ou de reconstitutions filmées, de combler un manque criant dans le cursus de médecine.

Éducation & Enseignement supérieur - 49

ÉCOLE DE PRODUCTION AUTOMOBILE / LENS Raccrocher les décrocheurs

Ils ont 15 à 18 ans, sont sortis du système scolaire mais n’aspirent souvent qu’à entrer de plain-pied dans la vie active. Destiné à ces jeunes en rup- ture, un nouveau lieu d’apprentissage a vu le jour à Lens. A mi-chemin entre Centre de formation d’ap- prentis et lycée professionnel, l’École de production automobile de Lens forme de futurs spécialistes de la maintenance automobile de manière originale : l’école travaille sur de vraies commandes, plongeant ainsi les mécanos en herbe en situation réelle et les confrontant directement aux clients. A l’issue de leurs deux années d’alternance, CAP en poche, tous trouvent qui un emploi, qui une formation longue pour peaufiner son savoir-faire.

50 - Éducation & Enseignement supérieur

ASSOCIATION ZUP DE CO / MÉTROPOLE LILLOISE L’éducation prioritaire par le soutien scolaire L’environnement familial est décisif pour le suivi des devoirs et profondément discriminant pour le futur parcours des enfants. ZUP de CO voit là l’expression d’une inégalité susceptible d’entraîner le décrochage scolaire des élèves concernés. Aussi l’association a-t-elle décidé de concentrer ses efforts sur l’ac- compagnement des collégiens scolarisés dans les réseaux d’éducation prioritaires. Présente dans plu- sieurs villes de France, ZUP de CO s’est récemment installée dans la Métropole lilloise et entend y suivre quelque 200 élèves dans quatre établissements en REP, en les aidant à effectuer leurs devoirs en classe, soutenus par des étudiants volontaires.

Éducation & Enseignement supérieur - 51

Une bonne santé est la première condition d’une vie autonome et d’un vieillissement réussi. Le Crédit Agricole, qui a fait du domaine «Santé & Bien vieillir » l’un de ses pôles d’excellence, soutient de nombreuses actions de recherche médicale, d’innovations thérapeutiques et de médiations en santé, pour tous les habitants. Santé & Accès aux soins FACILITER L’ACCÈS AUX SOINS ET À DE NOUVELLES THÉRAPIES INNOVANTES

Dans les locaux de l’INSERM, à Lille.

Avec un décès toutes les 4 minutes en France, le sui- cide constitue une préoccupation de santé publique majeure. Il est urgent de proposer de nouveaux dis- positifs au-delà de la seule question sanitaire. Le Pr Guillaume Vaiva et le Dr Christophe Debien sont des spécialistes en psychiatrie adulte au sein du CHU de Lille. Ils travaillent à la prévention du suicide avec des moyens totalement novateurs. Leur dispositif Vigilans s’appuie sur une application mobile en pré- vention du suicide, basée sur un micro-réseau social de soutien personnalisé. Elle fournit un outil simple et intuitif de «mise en réseau» avec des professionnels de l’intervention de crise et/ou avec des personnes identifiées comme ressources pour les personnes en crise suicidaire. PROJET VIGILANS / NORD ET PAS DE CALAIS Une appli contre la récidive suicidaire

54 - Santé & Accès aux soins

ASSOCIATION CONCIPALLIA / VALENCIENNES Soins de support : des consultations à distance

Les soins de support ont pour objectif l’améliora- tion de la qualité de vie des patients. Concipallia a créé, avec l’Equipe Mobile de Soins de Support et Palliatifs du CH de Valenciennes, une des pre- mières consultations interdisciplinaires de soins de support en France. Son nouveau projet TeleSupCare doit permettre l’accès à une consultation dématé-

rialisée de soins de support en tout lieu, via une solution innovante de télémédecine permettant de réaliser les consultations et les télé-expertises pour tout patient le nécessitant (avec lunettes et tablettes connectées). L’enjeu majeur est d’éviter les consultations hospitalières ou les hospitalisations avec déplacement.

Santé & Accès aux soins - 55

PROJET GIFT / NORD ET PAS DE CALAIS Maladie de Charcot : un nouveau projet de recherche innovant Elle est la plus courante des maladies rares. Provoquant la dégénérescence des neurones impliqués dans la motricité, la sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Charcot) touche environ 8000 personnes, condamnées par cette pathologie incurable à la pro- gression rapide. Un immense défi pour les chercheurs comme le professeur Devos, pharmacologue au CHRU de Lille et spécialiste des maladies neurodégénératives, aujourd’hui à l’œuvre sur un projet de traitement inno- vant. Son approche : un nouveau concept de biothérapie utilisant des composants de plaquettes de sang pour dynamiser le système de maintien de la survie cellulaire. Un ambitieux projet de recherche, dont les résultats devraient également intéresser la maladie de Parkinson.

56 - Santé & Accès aux soins

LIGUE CONTRE LE CANCER / NORD Se réconcilier avec son corps

Si les traitements anti-cancéreux permettent de lutter contre la maladie, ils ne sont pas sans effet secondaire pour le patient, notamment sur la peau, le cuir chevelu et les ongles, qu’ils rendent plus sensibles et plus fragiles. Et c’est aussi le moral qui chute, lorsque le corps douloureux ne correspond plus à l’image que l’on en avait. La socio-esthé- tique entre alors en jeu, proposant le temps d’une parenthèse un ensemble de soins adaptés, destinés à restaurer l’image blessée des malades. Ces soins sont plébiscités : de nombreux patients ont recours au service des socio-esthéticiennes au Centre Oscar Lambret de Lille et au Centre Hospitalier de Roubaix, ainsi que dans les Espaces Ressources Cancer du Nord grâce au soutien des mécènes.

Santé & Accès aux soins - 57

LAMES DE JOIE / BERCK-SUR-MER Tu me prêtes ta lame ?

Comment permettre aux enfants privés d’un, voire des deux membre(s) inférieur(s), de courir ou de danser sans retenue? Si les sportifs amputés peuvent conti- nuer à enchaîner les tours de stade grâce à des pro- thèses orthopédiques en fibre de carbone, rares sont les parents en mesure d’offrir un tel appareillage à leur enfant : non seulement les lames en carbone ne sont pas remboursées, mais elles doivent être changées régulièrement, tant que le poids adulte n’a pas été atteint. Aussi la jeune association berckoise Lames de joie a-t-elle décidé d’ouvrir, avec l’hôpi- tal de la ville, une banque de prêts gratuits de pro- thèses. Objectif : acquérir 220 lames d’ici trois ans, afin d’équiper un maximum d’enfants et d’adoles- cents jusqu’à la fin de leur croissance.

58 - Santé & Accès aux soins

MÉDECINS DU MONDE / LILLE-SUD Vers un retour au soin des plus fragiles Depuis 1980, Médecins du Monde s’attache à être présent partout où des populations vulnérables restent éloignées du système de santé. Dans la région des Hauts-de-France, c’est notamment à Lille-Sud, classé parmi les quartiers prioritaires de la ville, que s’est mobilisée la délégation régio- nale. L’équipe y a lancé un programme d’accès aux soins et aux droits sur cinq ans, afin de repérer et d’identifier les personnes les plus fragiles, puis de les convaincre de se réinsérer dans un parcours de soins. L’accompagnement, individualisé, repose sur des actions de prévention et d’éducation à la santé, la traduction et la diffusion d’informations et le ren- forcement des liens existants entre les différentes structures médico-sociales du quartier.

Santé & Accès aux soins - 59

1

Agir pour préserver et valoriser notre patrimoine commun, s’engager ensemble pour développer l’autonomie de chacun, développer la cohésion sociale et lutter contre l’isolement… sont des objectifs partagés par de plus en plus d’acteurs : nous aurons à cœur d’en fédérer autour de nos actions. Convaincus par exemple de l’urgence environnementale, le Crédit Agricole Nord de France soutiendra des projets emblématiques dans ce domaine. C’est le cas du Projet Vavilov, porté par un Collectif d’acteurs engagés dans la préservation de la biodiversité. DEMAIN… Projet Vavilov de valorisation du patrimoine végétal cultivé • Comment préserver la diversité des espèces végétales conservées par l’Institut Vavilov de Saint-Pétersbourg, plus ancienne banque de semences au monde ? • Comment la réimplantation de plantes oubliées peut-elle contribuer à l’adaptation de notre agriculture et de notre alimentation au changement climatique ? • Comment développer la souveraineté alimentaire, réintroduire de la diversité dans notre alimentation ? • Comment conjuguer expérimentation horticole, sensibilisation du grand public et insertion sociale et professionnelle ? Le Collectif Vavilov veut créer 15 jardins connectés en France pour valoriser les semences locales oubliées dans nos terri- toires et préservées à Saint-Pétersbourg. A Montreuil-sur-Mer, le Crédit Agricole Nord de France soutiendra l’un des premiers jardins implantés, en lien avec le Collectif et d’autres structures du groupe Crédit Agricole.

2

4

3

(1, 2, 3 et 4) Expédition du Collectif Vavilov en Russie (5 et 6) Jardin de la Chartreuse de Neuville à Montreuil-sur-Mer

5

6

REMERCIEMENTS

Vincent Schiltz, Yves Delattre et Alain Masse de l’équipe Communication du Crédit Agricole Nord de France

Yvette Fouret de la Fondation d’Entreprise

Valéry Bellengier

L’ensemble de nos porteurs de projets, leurs bénéficiaires ayant accepté d’être photographiés

Les Administrateurs de la Fondation, présents et passés :

Bernard Pacory et Christian Valette, qui ont validé l’idée de ce livre

Jean Bernou, Laurence Bielkin, Bruno Chesnel, Bertrand Deltour, Patrick Goldstein, Gabriel Hollander, Alain Leclercq, Frédéric Leturque, Daniel Percheron, Adeline Roncier Thérèse Spriet, Philippe Tettart, Philippe Truffaux, Xavier Vandendriessche Jean-Paul Delevoye, Olivier Dupont, Christophe Itier, François Macé, Henri Mascaux, Nicolas Tenaillon

Les membres de son Comité d’orientation :

Georges Adriansen, Sylvie Chemin, André Duhaut, Jean-Christophe Gauchet, Philippe Gave, Hervé Morvan, Dominique Nolf, Patricia Riquier, Jean-François Roussel, Marie-Françoise Sénécal, Alain Traisnel, Hubert Triplet

Les Collectivités et Institutions culturelles partenaires de la Caisse régionale

Virginie Percevaux et ses équipes pour les Fondations du Crédit Agricole - Pays de France et Crédit Agricole Solidarité & Développement, soutiens de nombreux projets.

Remerciements - 61

Index des projets

Page 13 Chartreuse de Neuville

Page 23 Association Down’up, Arras (Berthou T) Page 24 Association HandiEspace, Béthune (Valéry Bellengier) Page 25 Association Les Petites Cantines Ensemble c’est bon, Croix (Association Les Petites Cantines/ Ensemble c’est bon) Page 26 Association Habitat et Humanisme, Douai (Valéry Bellengier) Page 27 Association A.G.I.R. en Weppes, Nord (Valéry Bellengier) Page 28 Association Voisin malin, Lille-Sud (Lucas Roxo) Page 29 Les Agri-Urbains du Hainaut, Valenciennes (Association AUH) Page 30 Association TA1AMI, Lille (Valéry Bellengier) Page 31 France Alzheimer, Hersin-Coupigny (Association FA 62) Page 32-33 Sports (1 et 2) Sport dans la ville à Roubaix (Sport dans la Ville) (3, 5 et 6) Comme les autres (Association CLA) (4) Judo, tournoi de minimes à Lens (Yves Delattre)

Photo de couverture : Eglise Saint-Joseph de Roubaix (Association des Amis de Saint-Joseph)

Réfection du vitrail et vue sur le cloître (Association Chartreuse de Neuville) Préau et jardin (Philippe Frutier) Page 14 Beffroi de Bergues et Vue du ciel (Ville de Bergues) Détail du Carillon (Adobe Stock) Page 15 Abbaye de Vaucelles (Yves Delattre) Pages 16-17 Biodiversité (1, 2 et 6) Grand site des 2 Caps (Eric Desaunois Photographie et Conseil Départemental 62) (3) Jardin Ajaboflora (Maurice Dubrulle et Association Ajaboflora) (4) Hauts-de-France propres (Yves Delattre) (5 et 7) Opération ONF dans la forêt de Phalempin (Yves Delattre) Pages 18-19 Rencontre chez TA1AMI, Lille (Valéry Bellengier) Page 20 Association de l’Arche, Lille Métropole (Valéry Bellengier) Page 21 Théâtre du Nord, Lille La troupe (Emilia Stéfani-Law) Façade du théâtre (L. Duhayon) Page 22 Inclusion & Lien social

Editorial (Yves Delattre)

Culture & Patrimoine Page 6 et 7 Salle Sthrau à Maubeuge (Yves Delattre) Page 8 et 9 Musées

(1) Musée de la Chartreuse de Douai, exposition photo 2018 (Yves Delattre) (2,3 et 8) Palais des Beaux-Arts de Lille, Portrait de femme rousse de Carolus Duran, Cheminée russe de Volga et Mikoula, Saint-François d’Assise de Léon Frédéric (4) Musée du Louvre-Lens, Galerie du Temps (Yves Delattre) - © Sanaa - Imrey Culbert - Mosbach paysagiste (5 et 6) Musée de la Céramique de Desvres (Valéry Bellengier) (7 et 10) Musée de Flandre à Cassel, Vernissage d’exposition (Yves Delattre) (9) Musée des Beaux-Arts d’Arras, exposition Versailles à Arras - Roulez carrosses ! (Yves Delattre) Page 10 Théâtre de Saint Omer (Ville de Saint-Omer) Page 11 Salle Sthrau de Maubeuge (Yves Delattre) Page 12 Eglise Saint Joseph de Roubaix (Association des Amis de Saint-Joseph et Yves Delattre)

(7) Course cycliste Coulogne- Dunkerque (Yves Delattre)

Les Concerts de poche, Nord et Pas de Calais

Photos haut et bas ( JF. Leclercq) Photo du centre (Didier Bonnel)

62 - Index

Insertion par l’emploi

Éducation & Enseignement supérieur Pages 44-45 et 46 Le cours La Cordée, Roubaix (Valéry Bellengier) Page 47 Association La Clé, Lille (Valéry Bellengier) Page 48 Association Mots et merveilles, Aulnoye-Aymeries (Valéry Bellengier) Page 49 Plateforme de formation Présage, Nord et Pas de Calais (Université de Lille) Page 50 Ecole de production automobile, Lens (EPAL) Page 51 Association Zup de Co, Métropole lilloise (Zup de Co)

Page 56 Projet Gift, Nord et Pas de Calais (Valéry Bellengier) Page 57 Ligue contre le cancer, département du Nord (Valéry Bellengier) Page 58 Association Lames de joie, Berck-sur-mer (Valéry Bellengier) Page 59 Médecins du monde, Lille-Sud (Médecins du Monde)

Page 34-35 Association Vestali, à Liévin et Wingles (Valéry Bellengier) Page 36 Ferme des Vanneaux, Roost-Warendin (La Sauvegarde du Nord) Page 37 Entreprise adaptée Compéthance, Villeneuve d’Ascq (Valéry Bellengier) Page 38 Association CIPRES, Montreuil sur Mer (CIPRES) Page 39 ESPM d’Armentières, Estaminet du Moulin à Halluin (EPSM Lille Métropole) Page 40 Territoire zéro chômeur de longue durée, Loos (La Fabrique de l’Emploi et Yves Delattre) Page 42 Entreprise Métal Insertion, La Madeleine (EMI) Page 43 Association la Bouquinerie du Sart, Association Vestali, à Liévin et Wingles (Valéry Bellengier) Page 41

Demain...

Page 60 (1, 2, 3 et 4) Expédition Vavilov (Collectif Vavilov) (5 et 6) Jardin de la Chartreuse de Neuville (De Natura & Association Chartreuse de Neuville)

Santé & Accès aux soins

Pages 52-53 Dans les locaux de l’INSERM, à Lille (Valéry Bellengier) Page 54 Projet Vigilans, Nord et Pas de Calais (Valéry Bellengier) Page 55 Association Concipallia, Valenciennes (Valéry Bellengier et CH de Valenciennes)

Villeneuve d’Ascq (Valéry Bellengier)

Index - 63

Made with FlippingBook - Online magazine maker